L'Opep pourrait accentuer les réductions de production

jeudi 16 février 2017 14h05
 

par Rania El Gamal

RIYADH (Reuters) - L'Opep pourrait prolonger son accord de réduction de la production avec les pays producteurs non-membres voire mettre en oeuvre des baisses plus importantes à partir du mois de juillet si les stocks de brut ne parviennent pas à descendre au niveau ciblé, ont dit des sources internes au cartel.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ainsi qu'un certain nombre de pays extérieurs comme la Russie ont conclu un accord en novembre pour réduire leur production de 1,8 million de barils par jour (bpj) afin de désengorger le marché et de faire remonter les cours. L'accord est entré en vigueur le 1er janvier pour une durée de six mois.

Pour que les stocks mondiaux de brut diminuent d'environ 300 millions de barils et retrouvent leur niveau moyen sur les cinq dernières années, les pays producteurs doivent respecter à 100% leurs engagements de réduction de leur production et la croissance de la demande doit demeurer soutenue, ont dit les sources.

"Si tout le monde tient ses engagements complètement, les stocks baisseront. A un moment, au milieu de l'année, ils pourraient s'approcher de la moyenne sur cinq ans", a dit l'une des sources.

"La question est de savoir de combien ils vont baisser. Pour cela, il n'y a qu'à attendre, et voir",

La prochaine réunion de l'OPEP sur sa politique de l'offre aura lieu le 25 mai et des pays non-membres pourraient y être invités.

Grâce notamment aux efforts de l'Arabie saoudite, l'Opep a réalisé en janvier plus de 90% des baisses de production auxquelles elle s'est engagée, selon des chiffres publiés lundi par le cartel. [nL8N1FY4Z6]

Des représetants des 13 pays membres de l'OPEP, dont le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, ont dit que les stocks de brut devaient revenir à leur niveau moyen des cinq dernières années pour que l'Organisation considère que le marché a renoué avec un certain équilibre.   Suite...

 
Le quartier général de l'Opep à Vienne. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole pourrait prolonger son accord de réduction de la production avec les pays producteurs non-membres voire mettre en oeuvre des baisses plus importantes à partir du mois de juillet si les stocks de brut ne parviennent pas à descendre au niveau ciblé, ont dit des sources internes au cartel. /Photo prise le 29 novembre 2016/REUTERS/Heinz-Peter Bader