15 février 2017 / 15:29 / dans 7 mois

Wall Street ouvre peu changée après de bons indicateurs

Wall Street a ouvert peu changée mercredi, marquant une pause après la publication d'une série d'indicateurs étayant le plus souvent les propos tenus la veille par la présidente de la Réserve fédérale et qui l'ont portée à ses records de clôture. Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagne 0,14% à 20.533,77 points. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert peu changée mercredi, marquant une pause après la publication d‘une série d‘indicateurs étayant le plus souvent les propos tenus la veille par la présidente de la Réserve fédérale et qui l‘ont portée à ses records de clôture.

Dans les premiers échanges, l‘indice Dow Jones gagne 29,36 points, soit 0,14%, à 20.533,77. Le Standard & Poor’s 500, plus large, est stable (-0,01%) à 2.337,38 et le Nasdaq Composite prend 0,07% à 5.786,34.

La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen, a déclaré mardi que l‘institut d‘émission devrait sans doute relever les taux d‘intérêt lors d‘une de ses réunions de politique monétaire à venir.

“La position volontariste de Yellen hier a été bien accueillie, les investisseurs se concentrant sur le diagnostic optimiste de l‘économie”, écrit Peter Cardillo, économiste chez Frist Standard Financial dans une note.

Les indicateurs publiés mercredi vont dans l‘ensemble à l‘appui de ces déclarations.

Les prix à la consommation ont connu en janvier leur plus forte hausse en près de quatre ans, ce qui pourrait être le signe d‘un renforcement des pressions inflationniste et les ventes au détail en janvier sont meilleures que prévu.

En revanche, la production industrielle a fléchi en janvier, mais pour des raisons climatiques.

La distribution (+0,20%) et la santé (+0,15%) affichent les plus fortes hausses sectorielles du S&P.

En queue de peloton figurent, les services aux collectivités(-1%) et les télécoms.

Aux valeurs, le gestionnaire d‘actifs Fortress Investment Group dont SoftBank a annoncé le rachat, prend plus de 28%..

Procter & Gamble dans lequel le fonds activiste Trian Fund Management a une participation de 3,5 milliards de dollars, avance de 2,6%, plus forte hausse du Dow.

Derrière, Apple s‘adjuge 0,66%, après son cours de clôture record de mardi.

A l‘inverse, Merck, lâche 0,8%, accusant la plus forte baisse du Dow. Le laboratoire a annoncé l‘arrêt d‘une étude sur le verubecestat, un traitement contre la maladie d‘Alzheimer, pour manque d‘efficacité.

American International Group recule de 8% après la publication d‘une perte plus importante que prévu au titre du quatrième trimestre 2016.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below