14 février 2017 / 16:00 / il y a 7 mois

L'Etat restera vigilant sur l'emploi de rachat d'Opel par PSA

Au quartier général d’Opel à Rüsselsheim. L'Etat soutient PSA dans sa volonté de renforcer la taille critique du groupe mais restera vigilant sur l'impact d'un éventuel rachat d'Opel sur l'emploi et le tissu industriel en France. /Photo prise le 14 février 2017/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - L‘Etat soutient PSA dans sa volonté de renforcer la taille critique du groupe mais restera vigilant sur l‘impact d‘un éventuel rachat d‘Opel sur l‘emploi et le tissu industriel en France, a-t-on déclaré mardi à Reuters au ministère de l‘Economie.

“Ces initiatives seront étudiées avec le management de PSA dans les prochaines semaines et ne manqueront pas de faire l‘objet d‘une attention particulière de l‘Etat au sein des instances de gouvernance du groupe”, a-t-on indiqué.

“D‘ici là, l‘Etat soutient le management dans sa volonté de renforcer la taille critique du groupe (et) prêtera une attention particulière aux impacts en termes d‘emplois et d‘empreinte industrielle de ces différentes initiatives”, a-t-on ajouté.

PSA a confirmé étudier actuellement avec General Motors une acquisition potentielle d‘Opel, la filiale européenne du constructeur automobile américain.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below