14 février 2017 / 15:05 / dans 7 mois

Wall Street ouvre en baisse en attendant Janet Yellen

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse mardi, marquant une pause après la dynamique haussière des dernières séances et dans l'attente de l'audition semestrielle de la présidente de la Réserve fédérale. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd soit 0,03 pct à 20.405,92. /Photo prise le 15 septembre 2016/REUTERS/Brendan McDermid

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère baisse mardi, marquant une pause après la dynamique haussière des dernières séances et dans l‘attente de l‘audition semestrielle de la présidente de la Réserve fédérale.

Dans les premiers échanges, l‘indice Dow Jones perd 6,24 points, soit 0,03%, à 20.405,92. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,10% à 2.325,99 points et le Nasdaq Composite cède 0,13% à 5.756,70 points.

Après le cap des 20.000 points franchi par le Dow Jones, l‘indice Standard & Poor’s a pour la toute première fois dépassé lundi les 20.000 milliards de dollars de capitalisation.

Les promesses formulées jeudi dernier par Donald Trump de baisses d‘impôts ont relancé le mouvement haussier à Wall Street mais les investisseurs se montrent désormais prudents avant l‘intervention à 15H00 GMT de Janet Yellen devant la commission bancaire du Sénat américain.

“Le marché est bien valorisé pour le moment, mais la question est de savoir si l‘administration (Trump) va être en mesure de tenir ses promesses”, se demande Andre Bakhos de Janlyn Capital.

Sur le plan sectoriel, les principaux indices du S&P-500 sont dans le rouge, mais avec des pertes inférieures à 0,5%.

Contre la tendance, General Motors gagne 3,8% à 36,89 dollars, PSA ayant confirmé explorer avec le constructeur américain des initiatives stratégiques, y compris une acquisition possible de sa filiale européenne Opel. Les spéculations sur une consolidation profitent aussi à Fiat Chrysler Automobiles dont le titre coté à New York s‘adjuge 3,3% à 11,30 dollars.

T-Mobile, troisième opérateur mobile américain, prend 2,1% à la faveur de ses bons résultats trimestriels. Ses concurrents AT&T et Verizon Communications perdent dans le même temps 0,2% et 0,5%.

Freeport-Mcmoran abandonne 0,8%. Le groupe a dit mardi avoir cessé depuis vendredi la production de cuivre à sa mine de Grasberg en Indonésie, la deuxième au monde.

Hologic plonge de 4% après l‘annonce de l‘achat de Cynosure (+28%), un leader des technologies de chirurgie esthétique, pour 1,65 milliard de dollars.

Aux changes, le dollar fléchit de 0,32% face au yen et de 0,14% face à l‘euro après l‘annonce de la démission de Michael Fynn, conseiller du président américain Donald Trump à la sécurité nationale.

Sur le front pétrolier, les cours repartent nettement de l‘avant après avoir fléchi la veille en raison des doutes sur l‘état réel de la production mondiale. Le baril de Brent et celui du brut léger américain gagnent plus de 1,5% à respectivement 56,40 et 53,60 dollars.

Avec Yashaswini Swamynathan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below