En Grande Bretagne, taux d'inflation en hausse à 1,8% en janvier, moins que prévu

mardi 14 février 2017 11h11
 

LONDRES (Reuters) - Le taux d'inflation a atteint 1,8% en janvier, au plus haut depuis juin 2014 mais un peu inférieur aux attentes, a annoncé mardi l'Office de la statistique nationale (ONS).

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un taux d'inflation de 1,9%, après 1,6% en décembre.

Par rapport à décembre, les prix ont diminué de 0,5%.

Hors énergie et alimentation, le taux d'inflation s'est établi à 1,6%, comme en décembre, là aussi inférieur au consensus qui était à 1,8%.

La hausse du mois dernier est largement due aux prix de l'énergie, en hausse de 3,4% sur un mois et de 16,8% sur un an.

Leur augmentation est encore plus importante au niveau des prix producteurs, avec un gain de 20,5% sur un an, une hausse sans précédent depuis septembre 2008 qui reflète le rebond des cours du pétrole (+88%).

Les prix producteurs dans leur ensemble ont augmenté de 0,6% sur un mois et de 3,5% sur un an après respectivement +0,2% et +2,8% en décembre, ces deux derniers chiffres ayant été révisés en hausse de 0,1 point. Le taux annuel de décembre est le plus élevé depuis janvier 2012.

La Banque d'Angleterre projette que l'inflation au niveau des prix à la consommation atteindra 2,7% à un horizon d'un an, conséquence de la hausse des coûts d'importation provoquée par la dépréciation de la livre depuis le vote du "Brexit".

(Service économique)

 
Le taux d'inflation a atteint 1,8% en janvier, au plus haut depuis juin 2014 mais un peu inférieur aux attentes, a annoncé mardi l'Office de la statistique nationale (ONS). /Photo prise le 11 octobre 2016/REUTERS/Neil Hall