Toshiba dira mardi que sa survie est menacée

lundi 13 février 2017 19h32
 

(Reuters) - Toshiba annoncera mardi pour la première fois qu'il pourrait ne pas être en mesure de poursuivre son activité, reconnaissant l'issue incertaine de sa stratégie de redressement face aux pertes massives sur le nucléaire, rapporte le journal japonais Nikkei.

Cet avertissement sera intégré dans le rapport sur les résultats du groupe japonais pour la période avril-décembre, les neuf premiers mois de son exercice décalé, ajoute le quotidien.

Le géant de l'électronique s'attend à une charge de 600 à 700 milliards de yens (4,97 à 5,80 milliards d'euros) pour dépréciation d'actifs nucléaires achetés par sa filiale américaine en 2015, qui débouchera sur une perte largement supérieure à 400 milliards sur les neuf mois, selon le Nikkei.

Cette perte devrait faire plonger la valeur des actifs nets du groupe dans le rouge, ajoute le journal.

"Bien que Toshiba prenne des mesures pour s'assurer de finir l'exercice fiscal avec plus d'actifs que de passif, y compris la scission et la cession d'une partie de son activité mémoires, sa situation financière reste extrêmement précaire", écrit-il.

Le groupe cherche des acquéreurs susceptibles d'entrer dans sa filiale de mémoires pour compenser ses pertes.

Toshiba n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire faite en dehors des heures de bureau.

(Rishika Sadam à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
Toshiba annoncera mardi pour la première fois qu'il pourrait ne pas être en mesure de poursuivre son activité, reconnaissant l'issue incertaine de sa stratégie de redressement face aux pertes massives sur le nucléaire. /Photo prise le 27 janvier 2017/REUTERS/Toru Hanai