February 9, 2017 / 9:39 AM / 5 months ago

Puma: Le chiffre d'affaires trimestriel en hausse, optimisme pour 2017

2 MINUTES DE LECTURE

Puma a fait état jeudi d'une forte croissance de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre et a livré des prévisions annuelles optimistes. L'équipementier sportif allemand, propriété du groupe de luxe français Kering, profite notamment de l'engouement pour les chaussures de sport rétro et de son partenariat avec des stars comme Usain Bolt. /Michaela Rehle

HERZOGENAURACH, Allemagne (Reuters) - Puma a fait état jeudi d'une forte croissance de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre et a livré des prévisions annuelles optimistes, des annonces susceptibles de relancer les rumeurs sur sa vente par Kering.

L'équipementier sportif allemand, propriété du groupe de luxe français Kering, profite notamment de l'engouement pour les chaussures de sport rétro et de son partenariat avec des stars comme Usain Bolt.

Puma a publié une perte nette trimestrielle à 4,6 millions d'euros et un chiffre d'affaires en hausse de 9% à 958 millions d'euros.

Ces chiffres dépassent légèrement les prévisions des analystes interrogés par Reuters qui attendaient une perte nette à cinq millions et un chiffre d'affaires à 947 millions.

Puma s'attend pour 2017 à un chiffre d'affaires ajusté des effets de change en progression de près de 10%, après +10% l'an dernier, et à un bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) entre 170 et 190 millions d'euros, contre 128 millions en 2016.

L'action Puma gagne 1,67% à 279,30 euros en Bourse de Francfort vers 10h55 GMT. Le titre Kering prend 0,7% à Paris.

Le titre Puma a progressé le mois dernier sur des relèvements de recommandation et des spéculations sur une possible cession de l'équipementier par Kering.

Le président du directoire de Puma, Bjorn Gulden, a évoqué jeudi ce dossier en disant ne pas avoir d'indication sur une intention de Kering de vendre sa participation.

Les ventes de Puma ont augmenté de 10,4% en Europe et de 9,9% aux Amériques sur le trimestre.

L'équipementier a profité notamment l'an dernier des Jeux olympiques de Rio et de l'Euro 2016 de football en France.

Comme son concurrent Adidas, Puma s'éloigne de la chaussure de compétition pour se recentrer sur les modèles mode ou vintage, un virage qui fait souffrir des nouveaux venus comme Under Armour mais aussi Nike.

Emma Thomasson; Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below