Syngenta espère finaliser sa fusion avec ChemChina au 2e trimestre

mercredi 8 février 2017 09h28
 

par Ludwig Burger, Paul Arnold et Michael Shields

ZURICH (Reuters) - Syngenta a dit mercredi s'attendre à ce que son projet de fusion de 43 milliards de dollars (40,3 milliards d'euros) avec ChemChina soit finalisé au deuxième trimestre de cette année, au regard des avancées obtenues auprès des autorités de régulation.

Le rachat du géant suisse des pesticides et semences est le plus important jamais effectué par un groupe chinois à l'étranger.

La transaction revêt un caractère stratégique pour la Chine, premier marché mondial de l'agriculture, qui cherche à assurer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire de sa gigantesque population.

Le portefeuille de produits chimiques et de semences brevetés de Syngenta pourrait ainsi renforcer la production potentielle du pays.

"ChemChina et Syngenta ont fait des progrès significatifs vers l'obtention des approbations réglementaires nécessaires et la conclusion de la transaction", a dit le groupe suisse dans son communiqué de résultats.

Le mariage entre ChemChina et Syngenta, annoncé il y a près d'un an, a déjà été approuvé par 13 autorités, selon Syngenta, qui attend encore le feu vert du Brésil, du Canada, de la Chine, de l'Union européenne, de l'Inde, du Mexique et des États-Unis.

Certains régulateurs craignent que ce mariage n'aboutisse à une hausse des prix et à un choix plus restreint pour les agriculteurs.

Le directeur général de Syngenta, Erik Fyrwald, a dit à Reuters être convaincu que l'accord serait approuvé par le ministère du Commerce chinois (MOFCOM) sans entraîner de retard. Des progrès notables ont également été accomplis avec les autorités américaines et européennes, a-t-il ajouté.   Suite...

 
Syngenta a dit mercredi s'attendre à ce que son projet de fusion de 43 milliards de dollars (40,3 milliards d'euros) avec ChemChina soit finalisé au deuxième trimestre de cette année, au regard des avancées obtenues auprès des autorités de régulation. Le rachat du géant suisse des pesticides et semences est le plus important jamais effectué par un groupe chinois à l'étranger. /Photo d'archives/REUTERS/Edgar Su