8 février 2017 / 06:10 / dans 8 mois

La Bourse de Tokyo gagne 0,5%, aidée par le yen

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,51% mercredi. L'indice Nikkei a gagné 96,82 points à 19.007,60. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,51% mercredi, aidée par la stabilisation du yen et des résultats de sociétés positifs dans un marché toujours prudent avant la visite aux Etats-Unis du Premier ministre Shinzo Abe en fin de semaine.L‘indice Nikkei, hésitant le matin, a finalement gagné 96,82 points à 19.007,60 et le Topix, plus large, a pris 8,00 points (0,53%) à 1.524,15, terminant pratiquement à son plus haut du jour.

Le yen est revenu en fin de séance à 112,24 pour un dollar, en hausse de 0,1%, après avoir atteint auparavant un pic depuis la fin novembre de 111,59 dans l‘attente des entretiens entre Shinzo Abe et le nouveau président américain Donald Trump.

“Le Nikkei a d‘abord baissé le matin avec l‘appréciation du yen mais la stabilisation du marché des changes a fait revenir les acheteurs”, commente Masahiro Ichikawa, stratège chez Sumitomo Mitsui Asset Management. “Les sociétés qui ont revu à leur hausse leurs prévisions de résultats ont été recherchées, mais dans l‘ensemble les investisseurs continuent de jouer la prudence avant le sommet Abe-Trump”.

Les questions commerciales et de défense devraient dominer l‘ordre du jour des discussions mais les intervenants seront aussi à l‘affût de déclarations sur la politique économique ou monétaire du Japon et sur les changes.

“Le marché japonais a été très sensible à l‘évolution de la parité dollar/yen depuis le début de l‘année et l‘aversion au risque devrait continuer en raison des incertitudes politiques et économiques aux Etats-Unis et en Europe”, dit Yoshihiro Okumura, chez Chibagin Asset Management.

L‘attention, en attendant, a continué de se porter sur les résultats de sociétés.

Le sous-indice du secteur du verre s‘est adjugé 2,50% sous l‘impulsion d‘Asahi Glass qui a bondi de 9,13% à 908 yens, son meilleur niveau depuis 2011, après sa publication trimestrielle. Le numéro un japonais du secteur a relevé sa prévision de bénéfice net 2017 à 66 milliards de yens (550 millions d‘euros), ce qui représenterait une hausse de 39%, et annoncé également un programme de rachat d‘actions.

Le fabricant de jouets Tomy, en hausse de 6,84%, s‘est également distingué après avoir relevé sa prévision de bénéfice pour l‘exercice clos fin mars.

A la baisse, Fujitsu a décroché de 3,81%. Fuji Electric, son principal actionnaire, a annoncé mardi qu‘il céderait ses 8,2% dans le capital du groupe dans le cadre d‘un débouclage de leurs participations croisées.

Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below