Wall Street piétine, pénalisée par l'énergie

mardi 7 février 2017 22h55
 

par Lewis Krauskopf

(Reuters) - La Bourse de New York a paru mardi reprendre des couleurs avant de réduire ses gains sous l'effet d'une baisse du secteur de l'énergie pour terminer sans grand changement avec tout de même un record de clôture pour le Nasdaq.

Le Dow Jones a touché un record en séance, des résultats trimestriels bien accueillis paraissant éclipsant pour un temps les inquiétudes liées à la politique protectionniste de Donald Trump.

Les valeurs technologiques, en revanche, ont réalisé de bonnes performances, permettant au Nasdaq de battre son record.

La baisse des cours du pétrole, sous la pression d'une faible demande et de signes indiquant un redémarrage de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, a ensuite pesé sur la tendance, le secteur de l'énergie cédant 1,37% avec notamment des reculs de 1,4% pour Chevron et 0,65% pour Exxon Mobil.

L'indice Dow Jones a finalement gagné 37,87 points, soit 0,19%, à 20.090,29, faiblissant après avoir touché un record à 20.118,01.

Le Standard & Poor's 500 a progressé de 0,02% à 2.293,08 et le Nasdaq Composite a pris 0,19% à 5.674,22.

Soutenue pendant deux mois soutenu par les promesses de relance budgétaire, de baisses des impôts et de dérégulation de Donald Trump, Wall Street paraît reprendre son souffle. L'indice S&P-500 n'a ainsi plus fluctué de plus de 1%, à la hausse comme à la baisse, depuis le 7 décembre.

  Suite...

 
L'indice Dow Jones a finalement gagné 0,19%, le Standard & Poor's 500 a progressé de 0,02% et le Nasdaq Composite a pris 0,19%. /Photo prise le 21 décembre 2016/REUTERS/Andrew Kelly