Toyota et Suzuki discutent officiellement partenariat

lundi 6 février 2017 10h55
 

par Naomi Tajitsu

TOKYO (Reuters) - Toyota Motor et Suzuki Motor ont annoncé lundi qu'ils allaient entamer des discussions en vue d'un partenariat portant sur leurs achats, les véhicules verts, l'informatique et les technologies de la sécurité.

Les deux constructeurs automobiles avaient dit en octobre qu'ils étudiaient un partenariat face aux défis technologiques auxquels est confronté un secteur de l'automobile en pleine phase de consolidation.

"Toyota et Suzuki ont convenu d'oeuvrer à la réalisation anticipée d'un partenariat d'affaires", expliquent les deux groupes japonais dans un communiqué commun.

Toyota, le deuxième constructeur automobile mondial, investit massivement dans la recherche et développement (R&D), notamment sur les fonctions de conduite autonome et d'intelligence artificielle en situation de mobilité.

De son côté Suzuki, spécialiste des voitures à petit prix, recherchait depuis longtemps un partenaire de grande taille, n'ayant pas la capacité financière d'être à la pointe de la R&D.

Un partenariat entre Toyota et Suzuki serait le dernier mouvement en date d'une industrie dont la consolidation s'accélère.

Nissan Motor avait annoncé en mai la prise de contrôle de fait de Mitsubishi Motors Corp (MMC) par le biais d'une opération de 2,2 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros).

Une association entre Suzuki et Volkswagen s'était au contraire achevée dans l'amertume en 2015, le constructeur allemand accusant le japonais d'avoir violé leur pacte en nouant un accord dans le diesel avec l'italien Fiat Chrysler Automobiles.   Suite...

 
Toyota Motor et Suzuki Motor ont annoncé lundi qu'ils allaient entamer des discussions en vue d'un partenariat portant sur leurs achats, les véhicules verts, l'informatique et les technologies de la sécurité. Les deux constructeurs automobiles avaient dit en octobre qu'ils étudiaient un partenariat face aux défis technologiques auxquels est confronté un secteur de l'automobile en pleine phase de consolidation. /Photo d'archives/REUTERS/Anindito Mukherjee