La Chine surprend en relevant ses taux à court terme

vendredi 3 février 2017 13h14
 

par Winni Zhou et Elias Glenn

SHANGHAI (Reuters) - La banque centrale chinoise a surpris les marchés financiers vendredi en relevant ses taux à court terme juste après la semaine de congés du nouvel an chinois, un nouveau signe de resserrement de la politique monétaire sur fond de stabilisation apparente de la croissance.

Si cette hausse de taux reste modeste, elle renforce le sentiment que les autorités chinoises entendent contenir tout à la fois les sorties de capitaux du pays et les risques créés par des années de soutien à la croissance financé par l'endettement.

"Cela semble destiné à contrôler la bulle immobilière. Cela pourrait aussi viser à interrompre la dépréciation du yuan même si c'est aux prises en pension qu'ils ont touché et s'il faut attendre de savoir quel impact cela aura", explique Naoto Saito, responsable des études économiques du Daiwa Institute of Research à Tokyo.

"Au final, cela ressemble à une initiative visant à orienter le niveau des taux d'intérêt pour accompagner une évolution plus large de la politique monétaire."

La Banque populaire de Chine a relevé de 10 points de base, à 2,35%, avec effet immédiat, le taux d'intérêt de ses opérations de prise en pension (repos). Elle a aussi relevé le taux de sa facilité de crédit à court terme, considéré comme un taux plafond pour le crédit interbancaire.

Elle a parallèlement annoncé avoir réduit de 26%, à 638,68 milliards de yuans (86,5 milliards d'euros) le montant des liquidités injectées dans le système financier en janvier, une baisse qui montre qu'elle cherche à freiner la croissance du crédit.

Zhang Xiaohui, gouverneur adjoint de l'institution, a déclaré par ailleurs que la politique monétaire chinoise resterait globalement prudente et stable afin d'éviter à la fois un ralentissement rapide de la croissance économique et des injections de liquidités excessives.

  Suite...

 
La banque centrale chinoise a surpris les marchés financiers vendredi en relevant ses taux à court terme juste après la semaine de congés du nouvel an chinois, un nouveau signe de resserrement de la politique monétaire sur fond de stabilisation apparente de la croissance. /Photo d'archives/REUTERS/Petar Kujundzic