Metro affecté par ses magasins de gros et hypermarchés Real au premier trimestre

vendredi 3 février 2017 11h43
 

(Reuters) - Metro, qui prépare sa scission en deux sociétés indépendantes cette année, a publié vendredi un bénéfice d'exploitation légèrement inférieur aux attentes au titre du trimestre octobre-décembre, conséquence de la faiblesse des performances de ses magasins d'entrepôt et de ses hypermarchés.

Le groupe allemand de grande distribution a réalisé sur la période, premier trimestre de son exercice fiscal, un bénéfice avant impôts et charges financières (Ebit) hors exceptionnels en repli de 0,8% à 821 millions d'euros. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un résultat de 829 millions.

L'Ebit hors éléments exceptionnels de l'activité de magasins d'entrepôt ("Cash & Carry") pour les commerçants indépendants, les hôtels et les restaurants a reflué de 6% à 431 millions d'euros, en raison d'une baisse de prix en Russie qui a pesé sur les résultats. Les analystes tablaient en moyenne sur un Ebit à 445 millions d'euros.

Le résultat des hypermarchés Real, confrontés à une sévère concurrence des magasins de discount et un engouement du consommateur pour le commerce de proximité, a également diminué plus que prévu.

L'action Metro recule de 2,81% à 10h00 GMT, signant la plus forte baisse de l'indice des valeurs moyennes à la Bourse de Francfort.

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 0,1% à données comparables.

Metro a confirmé prévoir pour l'ensemble de l'exercice 2016-2017 une légère hausse de son chiffre d'affaires et une légère amélioration de son Ebit hors exceptionnels.

Les actionnaires de Metro doivent voter lundi sur le projet de scission du groupe en deux pôles, l'un réunissant le "Cash & Carry" et les hypermarchés Real, l'autre l'enseigne d'électronique grand public Media-Saturn.

L'opération, qui pourrait être réalisée avant la fin du premier semestre, est censée permettre aux deux nouvelles sociétés indépendantes de poursuivre plus facilement leur croissance externe tout en leur assurant une meilleure valorisation boursière.   Suite...

 
Metro, qui prépare sa scission en deux sociétés indépendantes cette année, a publié vendredi un bénéfice d'exploitation légèrement inférieur aux attentes au titre du trimestre octobre-décembre, conséquence de la faiblesse des performances de ses magasins d'entrepôt et de ses hypermarchés. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay