Areva: Accord sur l'entrée des Japonais JNFL et MHI dans NewCo

vendredi 3 février 2017 18h54
 

PARIS (Reuters) - Areva a annoncé vendredi que Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) entreraient chacun à hauteur de 5% dans le capital de NewCo, la nouvelle société recentrée sur le combustible nucléaire créée dans le cadre du renflouement de la filière nucléaire française.

Approuvé en janvier par la Commission européenne, le plan de sauvetage du groupe nucléaire passe par deux augmentations de capital, de cinq milliards d'euros au total - dont 4,5 milliards à la charge de l'Etat français - qui ont été approuvées le même jour par les assemblées générales de NewCo et d'Areva.

Les deux groupes japonais apporteront pour leur part le solde de 500 millions d'euros en échange des 10% dans NewCo.

Des discussions qui avaient été entamées parallèlement avec le chinois CNNC n'ont pas abouti mais, Areva dit rester ouvert dans le futur à l'entrée d'autres investisseurs dans NewCo.

Bruxelles a posé deux conditions au versement de cette aide: le feu vert de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) à la mise en service de la cuve du réacteur EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) et la vente à EDF de l'activité réacteurs d'Areva (Areva NP), qui n'interviendra pas avant le second semestre.

Afin d'assurer les besoins de liquidités du groupe au cours des prochains mois, le ministère de l'Economie a confirmé dans un communiqué qu'il accorderait ainsi 3,3 milliards d'euros d'avances à Areva/NewCo, qui seront ensuite converties en capital.

(Jean-Michel Bélot, édité par Gwénaëlle Barzic)

 
Areva a annoncé vendredi que Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) entreraient chacun à hauteur de 5% dans le capital de NewCo. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann