Le dollar est plus volatil avec le paradoxe Trump

jeudi 2 février 2017 19h07
 

par Jamie McGeever

LONDRES (Reuters) - Les prises de position de Donald Trump sur la vigueur excessive du dollar et ses promesses de relance budgétaire qui induisent une hausse des taux d'intérêt synonyme d'une appréciation de la devise américaine vont se traduire pour les investisseurs par une poussée de la volatilité sur le marché des changes.

Le nouveau président américain et son principal conseiller au commerce international Peter Navarro ont fait irruption dans le débat sur la vigueur du dollar et ses conséquences négatives, selon eux, pour la compétitivité des Etats-Unis, poussant l'Allemagne et le Japon à réagir et semant le doute sur la poursuite de la coopération internationale sur les taux de change.

Ces prises de position n'ont rien de surprenant si l'on veut bien se souvenir de l'engagement de Donald Trump à redynamiser le tissu industriel américain et à relocaliser des emplois aux Etats-Unis. La volonté affichée de soutenir la croissance de l'économie américaine par une relance budgétaire massive devrait conduire à une hausse des taux d'intérêt et à une appréciation du dollar.

Pour les responsables économiques à travers le monde, les envolées sur le dollar fort en provenance de Washington remettent au premier plan l'engagement des pays du G20 de "s'abstenir de toute dévaluation compétitive et de ne pas fixer les taux de change en fonction d'impératifs de compétitivité."

Mais pour les investisseurs, elles se traduisent surtout par la perspective d'une volatilité accrue.

MONTAGNES RUSSES

"Si l'administration (américaine) s'exprime en faveur d'une baisse du dollar tout en conduisant des politiques qui vont le pousser dans l'autre sens, c'est la recette pour plus d'incertitude, voire plus de volatilité", a dit Joseph Gagnon, chercheur au Peterson Institute for International Economics, qui occupa un temps des responsabilités au sein de la Réserve fédérale.   Suite...

 
Les prises de position de Donald Trump sur la vigueur excessive du dollar et ses promesses de relance budgétaire qui induisent une hausse des taux d'intérêt synonyme d'une appréciation de la devise américaine vont se traduire pour les investisseurs par une poussée de la volatilité sur le marché des changes. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won