Nokia dépasse les attentes, voit une reprise du marché

jeudi 2 février 2017 11h14
 

par Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell

HELSINKI (Reuters) - Nokia a annoncé jeudi une baisse moins marquée qu'attendu de son bénéfice d'exploitation trimestriel grâce aux mesures de réduction des coûts et au rachat d'Alcatel-Lucent, dans un marché encore difficile mais qui commence selon lui à se stabiliser.

Le groupe finlandais d'équipements de réseaux et ses concurrents tels que le suédois Ericsson et le chinois Huawei souffrent de la faiblesse de la demande d'infrastructures de quatrième génération (4G), le marché étant arrivé à maturité, alors que la transition vers la prochaine génération (5G) n'a pas encore débuté.

Nokia a racheté Alcatel-Lucent l'an dernier pour étendre ses activités et il est en train de supprimer des milliers d'emplois afin de réduire les coûts de 1,2 milliard d'euros par an d'ici 2018.

Même s'il dit s'attendre à une baisse d'environ 2% du marché mondial des équipements réseaux cette année, le groupe voit des opportunités de croissance sur des marchés tels que l'Amérique du Nord, l'Inde et le Japon.

"Nous prévoyons toujours une amélioration de nos performances en 2017 et nous voyons un potentiel de hausse des marges en 2017 et au-delà, les conditions de marché continuant à s'améliorer", a dit à la presse le directeur général du groupe, Rajeev Suri, lors d'une conférence téléphonique.

"Notre projet est de tirer le meilleur parti du marché cette année, d'être efficace, de maintenir notre discipline en matière de prix, d'assurer la réalisation de nos synergies et de réduire les coûts", a-t-il ajouté.

PRESSION SUR LES PRIX   Suite...

 
Nokia a annoncé jeudi un bénéfice d'exploitation du quatrième trimestre supérieur aux attentes, soutenu par des réductions de coûts et le rachat d'Alcatel-Lucent, dans un marché difficile. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel