Wall Street finit de justesse en hausse avec Apple et la Fed

mercredi 1 février 2017 23h04
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mercredi, l'indice Standard & Poor's-500 mettant fin à une série de quatre séances consécutives de repli, grâce à la forte hausse d'Apple après ses résultats et après la décision très attendue de la Réserve fédérale de laisser sa politique monétaire inchangée.

Le S&P-500, longtemps hésitant, gagne en clôture 0,68 point, soit 0,03%, à 2.279,55. Le Dow Jones a quant à lui pris 26,85 points (+0,14%) à 19.890,94 et le Nasdaq Composite a progressé de 27,87 points (+0,50%) à 5.642,65.

Tout en laissant ses taux inchangés, la Fed a dressé un tableau relativement optimiste de la conjoncture américaine et redit s'attendre à voir l'inflation remonter à 2%, ce qui valide le scénario de nouvelles hausses de taux dans les prochains mois.

"La confiance dans l'économie est visible dans les déclarations plus appuyées concernant l'inflation", estime Atul Lele, directeur des investissements de Deltec International Group.

Parallèlement, Apple a bondi de 6,09% à 128,75 dollars, son plus haut niveau de clôture depuis un an et demi, après avoir annoncé mardi que les ventes de l'iPhone, son produit phare, avaient retrouvé le chemin de la croissance au cours des trois derniers mois de 2016, soutenant ses résultats financiers.

La capitalisation boursière du groupe californien a augmenté de près de 40 milliards de dollars sur la journée. Et sans le soutien d'Apple, les trois grands indices américains auraient tous fini la séance dans le rouge.

BOND D'AMD, BAISSE D'EXXON   Suite...

 
La Bourse de New York a clôturé en hausse mercredi. Le S&P-500, longtemps hésitant, gagne en clôture 0,03%, le Dow Jones a pris 0,14% et le Nasdaq Composite a progressé de 0,50%. /Photo prise le 28 décembre 2016/REUTERS/Andrew Kelly