H&M bat le consensus au T4, l'action attendue en nette hausse

mardi 31 janvier 2017 09h18
 

STOCKHOLM (Reuters) - Hennes & Mauritz a renoncé mardi à réitérer son habituel objectif de croissance du nombre de magasins, lui substituant un objectif de croissance du chiffre d'affaires attestant de l'importance grandissante des ventes en ligne.

La chaîne de magasins d'habillement suédoise a par ailleurs annoncé une hausse inattendue de son bénéfice imposable sur la période septembre-novembre, après cinq trimestres d'affilée de contraction de ce solde.

Le bénéfice imposable du quatrième trimestre a été de 7,41 milliards de couronnes (784,5 millions d'euros) contre 7,15 milliards un an auparavant.

Des analystes interrogés par Reuters anticipaient une baisse de ce bénéfice de 2% à 7,02 milliards de couronnes.

H&M vise dorénavant une croissance annuelle de 10% à 15% de son chiffre d'affaires en monnaie locale.

Le conseil d'administration propose un dividende inchangé de 9,75 couronnes par action sur l'exercice financier 2015-2016.

H&M doit faire face à une concurrence accrue sur le bas de gamme, alors même que ses investissements dans de nouveaux concepts et dans l'informatique, ainsi que de grosses démarques, ont érodé bénéfices et marges.

"La démarque a augmenté cette année en raison d'une croissance des ventes en deçà des attentes. En outre, un dollar fort a augmenté le coût des achats; pour autant, les résultats se sont améliorés au quatrième trimestre", a expliqué H&M.

Le groupe suédois a annoncé ce mois-ci une hausse de 6% de ses ventes sur un an en décembre en monnaie locale, soit sa plus faible progression mensuelle depuis septembre et un chiffre inférieur aux attentes des analystes financiers.   Suite...

 
H&M a annoncé mardi une hausse inattendue de son bénéfice imposable sur la période septembre-novembre et vise dorénavant une croissance annuelle de 10% à 15% de son chiffre d'affaires en monnaie locale. /Photo d'archives/REUTERS/Grigory Dukor