Apple de retour en grâce à Wall St, qui espère en l'iPhone

dimanche 29 janvier 2017 16h32
 

par Noel Randewich

SAN FRANCISCO (Reuters) - Wall Street a repris goût à Apple, les investisseurs misant sur un rebond des ventes de l'iPhone pour son dixième anniversaire, ce qui permettrait au groupe de relancer son chiffre d'affaires.

Plus grosse capitalisation du Standard & Poor's-500, Apple est resté incontournable y compris pendant le cycle de baisse de son cours de Bourse, au premier semestre de l'an dernier. Et son rebond récent ainsi que les spéculations sur le possible lancement d'un nouvel iPhone ont renforcé l'intérêt des gérants.

Le titre a gagné 15% depuis la mi-novembre et retrouvé des niveaux qu'il n'avait plus atteints depuis plus d'un an, ce qui a convaincu plus de 100 fonds d'investissement d'entrer au capital.

Cette remontée s'est effectuée en dépit des signes de ralentissement de la demande mondiale de smartphones, accentuée par la préférence donnée aux appareils utilisant le système d'exploitation Android et vendus moins de 200 dollars dans des pays clés comme la Chine et l'Inde.

Aujourd'hui, l'action Apple affiche un rebond de 36% par rapport à son point bas de mai dernier, lorsque le groupe souffrait des doutes croissants suscités par les ventes de l'iPhone, qui ont subi en 2016 la première baisse de l'histoire du produit. Le titre n'est ainsi plus qu'à 8% de son record de clôture, inscrit en février 2015.

A Wall Street, beaucoup s'attendent à ce que le groupe, qui doit publier mardi ses résultats trimestriels, célèbre le 10e anniversaire de l'iPhone en lançant un nouveau modèle.

UN "SUPERCYCLE" DE REMPLACEMENT DEUX ANS APRÈS L'IPHONE 6?   Suite...

 
Wall Street a repris goût à Apple, les investisseurs misant sur un rebond des ventes de l'iPhone pour son dixième anniversaire, ce qui permettrait au groupe de relancer son chiffre d'affaires. /Photo prise le 5 janvier 2017/REUTERS/Charles Platiau