January 27, 2017 / 4:06 PM / in 6 months

Ford s'attend à ce que la chute de la livre lui coûte 600 millions de dollars

2 MINUTES DE LECTURE

Les bénéfices 2017 de Ford seront amputés à hauteur d'au moins 600 millions de dollars (560 millions d'euros) par l'impact sur la livre sterling du vote britannique en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. /Photo prise le 4 janvier 2017/Carlos Jasso

PARIS (Reuters) - Les bénéfices 2017 de Ford seront amputés à hauteur d'au moins 600 millions de dollars (560 millions d'euros) par l'impact sur la livre sterling du vote britannique en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a déclaré son directeur général Europe à Reuters vendredi.

Les instruments de couverture de change qui protégeaient le groupe automobile américain contre les effets de la baisse de la devise britannique après le référendum du 23 juin dernier arriveront à expiration d'ici la fin mars, a expliqué Jim Farley.

"Quand le Brexit a eu lieu, nous étions totalement couverts jusqu'au premier trimestre au taux de change, supérieur, d'avant le Brexit", a-t-il dit. "Pour le reste de l'année, notamment le deuxième semestre, nous nous préparons à subir à plein les effets de la baisse du sterling."

Ford est la première marque automobile sur le marché britannique avec une part de marché de 12% et il est aussi le premier constructeur de moteurs du pays.

Affaiblie par la perspective de la sortie de l'UE, la livre sterling est tombée en octobre à son plus bas niveau depuis sept ans face à l'euro et elle accuse encore aujourd'hui une basise de près de 20% par rapport à la fin 2015.

Cette baisse est "le seul vent contraire" que Ford ait à affronter en Europe, a précisé Jim Farley.

"Nous pensons que cela pourrait dépasser 600 millions de dollars cette année", a-t-il dit à propos de son impact sur les résultats financiers.

Ford a publié jeudi des résultats annuels incluant un bénéfice record de 1,2 milliard de dollars pour ses activités européennes en 2016, et il a confirmé que ses résultats 2017 seraient en baisse.

L'action du groupe, qui a perdu 3,3% jeudi après ces annonces, regagnait 0,49% à 12,43 dollars vendredi vers 15h45 GMT.

Laurence Frost; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below