27 janvier 2017 / 15:37 / il y a 7 mois

Wall Street ouvre quasiment inchangée après les chiffres du PIB

Wall Street a ouvert sans grand changement vendredi, marquant une pause après deux séances de progression et la publication du chiffre de la croissance américaine au quatrième trimestre, bien moins forte que prévu. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 2,15 points, soit 0,01%, à 20.103,06. /Photo prise le 30 décembre 2016/Stephen Yang

(Reuters) - Wall Street a ouvert sans grand changement vendredi, marquant une pause après deux séances de progression et la publication du chiffre de la croissance américaine au quatrième trimestre, bien moins forte que prévu.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 2,15 points, soit 0,01%, à 20.103,06 . Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,05% à 2.295,49 et le Nasdaq Composite prend 0,05% à 5.657,76.

Le produit intérieur brut (PIB) américain a augmenté de 1,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre, après 3,5% au troisième, a annoncé le département du Commerce dans sa première estimation du PIB.

La croissance ressort ainsi à 1,6% seulement pour l'ensemble de l'année 2016, son rythme le plus faible depuis 2011, après 2,6% en 2015.

Le Dow se maintient au-dessus de la barre des 20.000 points qu'il a franchie pour la première fois mercredi.

Sur le plan sectoriel, les télécoms et les valeurs technologiques affichent des gains respectifs de 1,1% et 0,24%, réalisant les meilleures performances des grands indices sectoriels S&P. A l'inverse, le secteur de l'énergie (-0,72%) se classe en dernière position.

Aux valeurs, Intel (+1,78%), plus forte hausse du Dow, et Microsoft (+1,47%), qui ont annoncé jeudi soir des résultats supérieurs aux attentes, contribuent largement à la hausse du compartiment technologique.

En revanche, Alphabet recule de 0,4%. La maison mère de Google a publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes des analystes, conséquence d'une augmentation de son taux d'imposition.

Chevron, plus forte baisse du Dow, cède près de 3% après la publication d'un bénéfice trimestriel nettement sous le consensus.

Starbucks lâche près de 4%. La première chaîne mondiale de cafés a annoncé une hausse moins forte qu'attendu de ses ventes comparables en Amérique du Nord lors du trimestre écoulé et a réduit sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de son exercice 2017.

Sur le marché des changes, le dollar est stable (+0,09%) face à un panier de devises de référence, son indice revenant à 100,470 dollar. Le billet vert profite d'un rebond des rendements obligataires, des bons résultats des entreprises américaines et de l'effet Trump.

Les cours du pétrole reculent, avec un Brent qui perd 1,37 à environ 55,47 dollars le baril et un brut léger américain en repli de 0,61 à 53,17 dollars.

Tanya Agrawal, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below