January 27, 2017 / 8:55 AM / 6 months ago

Les places européennes restent stable à l’ouverture

3 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grand changement vendredi avant de s'orienter à la baisse dans le sillage du secteur bancaire dans un marché animé essentiellement par des résultats d'entreprises et des opérations de fusions et acquisitions diversement appréciés. À Paris, le CAC 40 perd 0,13% à 4.861,02 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,13% mais à Londres, le FTSE grignote 0,07%. /Photo d'archives/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grand changement vendredi avant de s'orienter à la baisse dans le sillage du secteur bancaire, après la forte hausse du Stoxx 600 la veille, dans un marché animé essentiellement par des résultats d'entreprises et des opérations de fusions et acquisitions diversement appréciés.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,13% à 4.861,02 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,13% mais à Londres, le FTSE grignote 0,07%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro reflue de 0,24%, le FTSEurofirst 300 de 0,20% et le Stoxx 600 de 0,19%.

La banque suisse UBS recule de 2,17% après avoir enregistré en 2016 une baisse de 47% de son bénéfice net annuel à 3,3 milliards de francs suisses (3,1 milliards d'euros).

La troisième banque italienne Banco BPM perd environ 1%. Selon des sources, elle envisage de mettre en vente sa filiale de gestion d'actifs Aletti Gestielle SGR afin d'"optimiser" ses actifs.

Tesco, plus forte hausse du Footsie et de l'EuroFirst 300, bondit de 7,72%. La première chaîne de supermarchés britannique a annoncé vendredi le rachat pour 3,7 milliards de livres (4,35 milliards d'euros) du grossiste Booker, qui s'adjuge 13,4% en Bourse de Londres, signant la meilleure performance du Stoxx 600.

En revanche, Sanofi recule de 0,70%. Le laboratoire étudie l'opportunité d'une offre sur Tesaro, une biotech basée dans le Massachusetts et spécialisée dans l'oncologie, rapporte le site Streetinsider.com

L'action de l'opérateur télécoms britannique BT cède encore du terrain (-0,6%), toujours affectée par la découverte d'irrégularités comptables en Italie et l'annonce vendredi du départ de Corrado Sciolla, le responsable de sa filiale en Europe. La croissance record de l'activité mobile de BT au troisième trimestre a laissé indifférent les investisseurs.

LVMH, deuxième plus importante progression du CAC 40 derrière Kering, avance de 0,71% après avoir publié jeudi des résultats annuels record.

Sur le SBF 120, JCDecaux s'adjuge 0,64%, le leader mondial de la communication extérieure ayant dit jeudi avoir réalisé en 2016 un chiffre d'affaires ajusté en hausse de 5,8% à 3,39 milliards d'euros.

Sur le plan sectoriel, seuls les indices de la distribution (+1,09%) et du tourisme (0,28%) sont dans le vert.

Les investisseurs prendront connaissance à 13h30 GMT de la première estimation du PIB américain au quatrième trimestre, attendu en hausse de 2,2%, après 3,5% au trimestre précédent, en rythme annualisé.

Sur le marché des changes, le dollar est stable face à l'euro mais progresse de 0,55% contre le yen et de 0,30% face à un panier de devises de référence. Le billet vert profite d'un rebond des rendements obligataires, des bons résultats des entreprises américaines et de l'effet Trump.

Les cours de l'or noir sont pratiquement inchangés, avec un Brent à environ 56 dollars le baril et le brut léger américain à 54 dollars.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below