Ericsson, en perte au 4e trimestre, réduit son dividende de 73%

jeudi 26 janvier 2017 11h30
 

(Reuters) - Ericsson a annoncé jeudi une baisse de 73% de son dividende après avoir fait état d'une perte d'exploitation au quatrième trimestre et indiqué vouloir donner la priorité à la rentabilité sur la croissance.

C'est la première fois depuis 2008 que le premier équipementier mondial des réseaux mobiles réduit son dividende. Celui-ci sera ramené à une couronne suédoise (0,1 euro) pour 2016, contre 1,73 couronne attendu selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Nommé au poste de directeur général en octobre dernier, Börje Ekholm, une figure du milieu suédois des affaires qui siégeait au conseil d'administration depuis dix ans, a pris les rênes du groupe en janvier.

L'entreprise, qui vit sa pire crise depuis une décennie, est confrontée à la concurrence du finlandais Nokia et du chinois Huawei, estiment les analystes. Elle doit aussi faire face à la baisse des investissements des opérateurs télécoms et à la faiblesse des marchés émergents.

"A court terme, la stabilité sera un facteur clé pour établir une base solide pour une croissance future. Ce qui implique de donner la priorité à la rentabilité sur la croissance", a-t-il déclaré Ekholm, cité dans un communiqué.

Verser des dividendes est "extrêmement important", a-t-il néanmoins précisé lors d'une conférence téléphonique.

Vers 10h10 GMT, le titre prenait 2,79%, à 53,40 couronnes à la Bourse de Stockholm. "Le chiffre d'affaires, meilleur que prévu, est une bonne surprise", a commenté Greger Johansson, analyste chez Redeye.

Sur l'année 2016, l'action Ericsson a perdu 35%.

  Suite...

 
Ericsson a annoncé jeudi une baisse de 73% de son dividende après avoir fait état d'une perte d'exploitation au quatrième trimestre et indiqué vouloir donner la priorité à la rentabilité sur la croissance. /Photo d'archives/REUTERS/Stig-Ake Jonsson