25 janvier 2017 / 17:28 / il y a 7 mois

Les Bourses européennes clôturent en forte hausse

Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mercredi, soutenues par le secteur bancaire, dans la foulée de Wall Street, qui pour la première fois de son histoire a franchi la barre des 20.000 points. À Paris, le CAC 40 a pris 0,99% (129,63 points) à 4.877,67 points. Le Footsie britannique s'est octroyé 0,20% et le Dax allemand a progressé de 1,89%. /Photo d'archives/Stephen Hird

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mercredi, soutenues par le secteur bancaire, dans la foulée de Wall Street, qui pour la première fois de son histoire a franchi la barre des 20.000 points.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,99% (129,63 points) à 4.877,67 points. Le Footsie britannique s'est octroyé 0,20% et le Dax allemand a progressé de 1,89%. L'indice EuroStoxx 50 s'est adjugé 1,52%, le FTSEurofirst 300 1,37% et le Stoxx 600 0,59%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street avançait de 0,65% à 20.042,34. Le Dow Jones a franchi à l'ouverture la barre des 20.000 points, dopé par les bons résultats d'entreprises, Boeing en tête, et rassuré par la capacité de Donald Trump à relancer la croissance et l'inflation.

Les résultats d'entreprises du quatrième trimestre, largement positifs, renforcent la confiance des investisseurs. Près de 70% des 79 sociétés du S&P qui ont jusqu'à présent publié leurs résultats affichent des performances supérieures aux prévisions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S/.

En Europe, l'indice des valeurs bancaires a terminé en hausse de 3,05%, meilleure performance du Stoxx 600.

"Les perspectives de résultats des banques européennes se sont améliorées ces derniers mois avec la reprise de la croissance et un environnement de taux favorable", a commenté Koen De Leus, économiste en chef de BNP Paribas Fortis.

Unicredit (+8,94%), Caixabank (+6,43%), Deutsche Bank (+5,75%) se sont classées parmi les plus fortes progressions de l'indice phare des 600 plus grandes valeurs de la zone euro.

Avec des gains respectifs de 4,32% et 4,16%, Société générale et BNP Paribas ont réalisé les meilleures performances du CAC 40.

A l'inverse, les secteurs des services aux collectivités (-0,14%) et des télécoms (-0,13%) sont à la traîne.

Plus forte hausse du Stoxx 600, le suisse Logitech a pris 15,54%, à 29,25 francs suisses, son plus haut niveau en huit ans, après avoir publié des résultats trimestriels en forte hausse et relevé dans la foulée ses prévisions pour l'ensemble de son exercice clos fin mars.

Vivendi a lâché 2,18%, pénalisé par des commentaires de Barclays, qui l'a rétrogradé à "sous-pondérer".

Vodafone, qui a laissé 3,24%, a pesé sur le Footsie.

Sur le marché des changes, le dollar perd 0,32% face à un panier de devises de référence, son indice revenant à 100,0300 après avoir reculé jusqu'à 99,835, son plus bas en sept semaines. Les premières mesures protectionnistes prises par Donald Trump inquiètent.

Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt allemand à 10 ans, référence de la zone euro, a atteint son plus haut niveau en six semaines à 0,389% et celui de l'OAT de même échéance a touché son pic d'un an à 0,95%.

Les cours du pétrole se reprennent légèrement. Le Brent limite son repli avec une hausse de 0,05% à 55,47 dollars le baril et le brut léger américain progresse de 0,17% à 53,27 dollars le baril. L'augmentation des stocks aux Etats-Unis freine la dynamique positive impulsée par les baisses de production des pays de l'Opep et hors Opep.

Jamie McGeever, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below