Le Dow Jones franchit les 20.000 points à l'ouverture

mercredi 25 janvier 2017 16h01
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a franchi pour la première fois de son histoire la barre des 20.000 points à l'ouverture, dopée par les bons résultats d'entreprises, dont la saison bat son plein, et rassurée par la capacité de Donald Trump à relancer la croissance et l'inflation.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 99,65 points, soit 0,50%, à 20.012,36 mercredi, après un pic de 20.033,77. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,42% à 2.289,65 et le Nasdaq Composite prend 0,64% à 5636,56.

Donald Trump a signé mardi deux nouvelles ordonnances présidentielles qui relancent les très contestés projets d'oléoducs Keystone XL et Dakota Access, stoppés sous Barack Obama. Le président américin a également reçu les constructeurs automobiles et qu'il voulait voir de nouvelles usines automobiles aux Etats-Unis tout en confirmant son intention de réduire les impôts et d'alléger la réglementation.

Avec un gain de 1,08%, les valeurs financières sont en tête des 11 principaux indices sectoriels du S&P-500, suivies par les technologiques (+0,77).

A l'inverse, les valeurs des télécoms sont en queue de peloton (-1,43%).

Les résultats d'entreprises du quatrième trimestre, largement positifs, dopent la confiance des investisseurs. Près de 70% des 79 sociétés du S&P qui ont jusqu'à présent publié leurs résultats affichent des performances supérieures aux prévisions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S/

Aux valeurs, Boeing gagne 2,63%, plus forte hausse du Dow Jones. Le constructeur a dit qu'il pensait livrer de 760 à 765 avions de ligne cette année, soit plus que les 748 de l'an passé, même s'il veut réduire de 40% la production du B777..

General Motors s'octroie 2,30%, bénéficiant des commentaires positifs de Morgan Stanley, qui a porté son objectif de cours de 40 à 42 dollars. Dans sa foulée, Ford avance de 0,40% et Fiat Chrysler, qui publie ses résultats ce mercredi, gagne 1,47%.

Alcoa avance de 2,16%. Le groupe de métaux, qui s'est scindé en deux en novembre, a annoncé un chiffre d'affaires trimestriel supérieur au consensus, en raison notamment d'une hausse des prix de l'alumine.   Suite...

 
Wall Street a franchi pour la première fois de son histoire la barre des 20.000 points à l'ouverture, dopée par les bons résultats d'entreprises, dont la saison bat son plein, et rassurée par la capacité de Donald Trump à relancer la croissance et l'inflation. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 99,65 points, soit 0,50%, à 20.012,36 mercredi, après un pic de 20.033,77. /Photo prise le 23 janvier 2017/REUTERS/Brendan McDermid