Boeing optimiste pour ses livraisons, le 4e trimestre bat le consensus

mercredi 25 janvier 2017 15h46
 

par Alwyn Scott

SEATTLE (Reuters) - Boeing a publié mercredi un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu en dépit d'une nouvelle charge exceptionnelle liée à son avion ravitailleur militaire, et il a dit prévoir une hausse de ses livraisons et de ses profits cette année malgré une baisse du chiffre d'affaires.

Le géant américain de l'aéronautique et de la défense a précisé qu'il prévoiyait de livrer 760 à 765 avions de ligne en 2017, soit plus que les 748 de l'an passé, même s'il pense réduire de 40% la production du gros porteur B777.

Il a également dit qu'il anticipait cette année un bénéfice par action hors certaines charges telles que les retraites (dit "core"), de 9,10 à 9,30 dollars, ainsi qu'un chiffre d'affaires de 90,5 à 92,5 milliards de dollars (84,1 à 85,9 milliards d'euros).

Les analystes financiers attendaient jusqu'à présent un bénéfice par action de 9,28 dollars pour un chiffre d'affaires de 92,96 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le flux de trésorerie (cash-flow) opérationnel devrait avoisiner 10,75 milliards de dollars, ce qui serait un nouveau record après celui de 10,5 milliards de 2016, supérieur au consensus (10,4 milliards).

"Nous trouvons ces annonces assez ennuyeuses, ce qui est une bonne chose", a commenté Robert Stallard, analyste de Vertical Research Partners, dans une note à ses clients.

A la Bourse de New York, l'action Boeing gagnait 2,3% à 164,25 dollars en début de séance, la plus forte hausse du Dow Jones, qui prenait alors 0,47% et évoluait au-dessus de 20.000 points. [.NFR]

L'objectif de cash-flow élevé que s'est fixé le groupe pour cette année suggère qu'il peut continuer de générer des liquidités en réduisant ses coûts tout en augmentant ses livraisons.   Suite...

 
Boeing a publié mercredi un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu en dépit d'une nouvelle charge exceptionnelle liée à son avion ravitailleur militaire, et il a dit prévoir une hausse de ses livraisons et de ses profits cette année malgré une baisse du chiffre d'affaires. /Photo prise le 13 janvier 2017/REUTERS/Alwyn Scott