La justice américaine bloque la fusion entre Aetna et Humana

lundi 23 janvier 2017 19h07
 

WASHINGTON (Reuters) - Un juge fédéral américain a bloqué lundi le rachat de l'assureur santé Humana par Aetna pour 34 milliards de dollars (31,7 milliards d'euros), le jugeant contraire à la loi antitrust.

Ce projet de fusion "diminuera sensiblement la concurrence sur le marché de la vente d'assurance santé-individuelle dans 364 comtés identifiés dans la plainte par le département de la Justice et sur le marché de la vente d'assurance individuelle dans le cadre de l'Obamacare dans trois comtés de Floride, indique le juge John Bates du tribunal de district du District de Columbia.

Aetna a fait part de son intention de faire appel.

Le président américain Donald Trump a signé vendredi son premier décret présidentiel dans le Bureau ovale par lequel il ordonne aux agences gouvernementales d'alléger les réglementations liées à l'Affordable Care Act, connu sous le nom d'Obamacare, en attendant une décision du Congrès sur le remplacement de la loi.

Le département de la Justice avait engagé en juillet dernier une procédure visant à empêcher le rachat de Humana par Aetna et celui d'un autre assureur santé, Cigna, par Anthem. Il estimait que ces deux projets de fusion faciliteraient des hausses de prix dans le secteur de la santé.

La décision pour la fusion Cigna-Antherm devrait intervenir d'ici la fin du mois.

Vers 17h45, le titre Aetna reculait de 2,45% et celui d'Humana perdait 0,14%. Au même moment, l'indice S&P des valeurs de la santé était en baisse de 0,44%.

(Diane Bartz, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
Un juge fédéral américain a bloqué lundi le rachat de l'assureur santé Humana par Aetna pour 34 milliards de dollars (31,7 milliards d'euros), le jugeant contraire à la loi antitrust. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid