23 janvier 2017 / 12:55 / il y a 8 mois

Halliburton prudent sur ses marchés à l'international

Halliburton, le numéro deux mondial des services pétroliers, a publié lundi des résultats trimestriels meilleurs que prévu mais en avertissant sur la faiblesse de ses marchés à l'international. /Photo d'archives/REUTERS/Richard Carson

(Reuters) - Halliburton, le numéro deux mondial des services pétroliers, a publié lundi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, avec un résultat opérationnel positif en Amérique du Nord pour la première fois depuis un an.

Le groupe texan a toutefois averti sur la faiblesse de ses marchés à l‘international, comme l‘avait fait son concurrent Schlumberger vendredi, et le titre cède 1,33% dans les échanges d‘avant-Bourse à Wall Street.

Halliburton a profité de la reprise d‘activité dans le secteur du pétrole du schiste en Amérique du Nord, où les producteurs sont encouragés par la remontée des cours du brut après deux années de marasme.

Le prix du brut léger américain a plus que doublé depuis son point bas de 26,05 dollars touché en février 2015.

Avec la reprise des forages, le groupe a pu augmenter ses prix et son chiffre d‘affaires nord-américain a progressé de 8,7% à 1,8 milliard de dollars, soit environ 44,8% du CA total.

“Le marché nord-américain semble avoir opéré un tournant mais à l‘international le cycle est toujours baissier”, a déclaré le directeur général Dave Lesar dans le communiqué de résultats.

Halliburton a creusé sa perte à 149 millions de dollars (139 millions d‘euros) sur le trimestre, soit 17 cents par action, contre 28 millions de dollars (trois cents/action) un an plus tôt.

Ce résultat tient compte de charges pour dépréciations et autres de 169 millions de dollars, contre 282 millions un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le quatrième trimestre se solde par un bénéfice par action de quatre cents, le double du consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires a baissé de 20,9% à 4,02 milliards de dollars, en deçà du consensus qui était à 4,09 milliards.

Schlumberger, bien plus présent à l‘international que Halliburton ou Baker Hugues, avait fait état vendredi d‘une baisse de 8% de son chiffre d‘affaires trimestriel et dit ne pas attendre de reprise rapide hors de l‘Amérique du Nord..

Le titre Halliburton s‘était apprécié de plus de 58% en 2016, profitant de la remontée des cours du pétrole.

Arathy S Nair à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below