ATR annonce 36 commandes seulement et livraisons en baisse de 9% en 2016

lundi 23 janvier 2017 07h29
 

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - ATR a annoncé lundi une baisse de 9% de ses livraisons et seulement 36 commandes en 2016, au plus bas depuis 2009, les cours du pétrole étant encore trop faibles pour convaincre les acheteurs de turbopropulseurs, dont le principal argument de vente est leur faible consommation en carburant

La coentreprise à parité entre Airbus et l'italien Leonardo Finmeccanica a également pâti du report de livraisons de certains clients en raison des incertitudes économiques, faisant écho au constat des constructeurs de plus gros avions.

"La demande s'est considérablement ralentie dans l'aviation en général, mais le segment des plus petits avions a tendance à réagir plus violemment aux fluctuations de marché", a déclaré à des journalistes son nouveau président exécutif Christian Scherer, en poste depuis novembre.

ATR fait état dans un communiqué de 80 livraisons l'an passé (en deçà de son objectif de 88 unités), après 76 en 2015 et un record de 160 en 2014.

"Nous stabilisons notre production à environ 80 avions, une altitude de croisière très correcte pour notre société dans le marché actuel des turbopropulseurs", a dit Christian Scherer.

Son carnet de commandes a chuté de 18% à 212 avions l'année dernière, soit un peu moins de trois ans de production.

ATR, qui revendique plus d'un tiers du marché des avions de 50 à 90 places, avait annoncé il y a un an qu'il espérait revenir à un rythme annuel de 100 livraisons dans les prochaines années.

Son chiffre d'affaires a reculé de 10% à 1,8 milliard de dollars (1,7 milliard d'euros) en 2016, atteignant néanmoins le deuxième niveau le plus élevé de ses 35 ans d'existence.   Suite...

 
ATR a annoncé lundi une baisse de 9% de ses livraisons et seulement 36 commandes en 2016, au plus bas depuis 2009. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang