January 20, 2017 / 9:54 PM / 6 months ago

Apple réclame en justice 1 milliard de dollars à son fournisseur Qualcomm

3 MINUTES DE LECTURE

Apple a porté plainte vendredi contre son fournisseur Qualcomm, auquel il réclame un milliard de dollars (935 millions d'euros) en s'appuyant sur les poursuites engagées par l'administration américaine contre le spécialiste des processeurs, accusé de pratiques anticoncurrentielles sur le marché des semi-conducteurs pour téléphones portables. /Photo prise le 16 septembre 2016/Lucy Nicholson

WASHINGTON (Reuters) - Apple a porté plainte vendredi contre Qualcomm en lui réclamant un milliard de dollars (935 millions d'euros), trois jours après les poursuites engagées par l'administration américaine contre le spécialiste des processeurs, accusé de pratiques anticoncurrentielles sur le marché des semi-conducteurs pour téléphones portables.

Qualcomm est un important fournisseur à la fois d'Apple et de Samsung, auxquels il vend des puces "modem", des composants qui permettent aux téléphones de se connecter aux réseaux mobiles.

Les deux constructeurs de smartphones ont généré à eux seuls 40% des 23,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires du groupe sur le dernier exercice fiscal de ce dernier.

Dans sa plainte, Apple accuse Qualcomm d'avoir surfacturé ses composants et d'avoir refusé de lui accorder environ un milliard de dollars de remises sur lesquelles il s'était engagé.

Le constructeur de l'iPhone explique que Qualcomm est revenu sur sa promesse de remises parce qu'Apple avait engagé des discussions avec les autorités sud-coréennes de la concurrence, qui ont sanctionné Qualcomm le mois dernier.

Qualcomm n'a pas répondu dans l'immédiat vendredi à une demande de commentaire sur la plainte d'Apple.

Mardi, la Federal Trade Commission (FTC) a engagé une procédure à l'encontre de Qualcomm en expliquant que le groupe de San Diego profitait de sa position dominante pour imposer des conditions d'approvisionnement et de licences "lourdes" à certains de ses clients, comme Apple, ainsi que pour désavantager ses concurrents.

Qualcomm a réagi à cette annonce en disant vouloir contester "avec vigueur" les arguments de la FTC.

En décembre, les autorités sud-coréennes ont condamné Qualcomm à une amende de 1.030 milliards de wons (environ 817 millions d'euros) pour sanctionner des pratiques jugées déloyales au terme de 14 mois d'enquête.

De son côté, l'Union européenne a accusé le groupe américain d'abus de position dominante en décembre 2015.

Qualcomm était le seul fournisseur de puces modem des téléphones d'Apple jusqu'à la sortie de l'iPhone 7 en septembre. Pour ce modèle, Intel fournit au groupe à la pomme environ la moitié des puces modem selon Stacy Rasgon, analyste senior de Bernstein Research.

Samsung, qui avait opté pour un composant de sa propre fabrication pour son Galaxy S6, est revenu se fournir auprès de Qualcomm pour le Galaxy S7.

Diane Bartz et Stephen Nellis; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below