Wall Street sur la défensive avant l'investiture de Trump

vendredi 20 janvier 2017 06h51
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en légère baisse jeudi à la veille de l'investiture de Donald Trump, les investisseurs préférant rester sur la défensive en attendant les premières annonces concrètes du 45e président des Etats-Unis.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a cédé 72,32 points, soit 0,37%, à 19.732,40, sa cinquième baisse en autant de séances. Le Standard & Poor's-500, plus large, a reculé de 8,20 points ou 0,36% à 2.263,69 et le Nasdaq Composite de 15,57 points (0,28%) à 5.540,08.

Le Dow Jones n'avait plus baissé cinq séances de suite depuis les jours qui ont précédé l'élection du 8 novembre.

Les indices ont ensuite enchaîné les records pendant plusieurs semaines, anticipant les mesures de relance et de déréglementation promises par le candidat républicain pendant sa campagne, mais ils font du surplace depuis plus d'un mois dans l'attente de nouveaux éléments d'impulsion.

Le S&P 500, en hausse de 5,8% depuis le 8 novembre, n'a plus varié de plus de 1% à la baisse ou à la hausse depuis le 7 décembre.

"Les gens sont un peu nerveux avant l'investiture et après le rally qu'on a connu. Ce retrait ne me surprend pas", déclare Peter Tuz, président de Chase Investment Counsel à Charlottesville en Virginie.

"On laissera peut-être à Trump le bénéfice du doute pendant les cent premiers jours mais si aucune nouvelle législation n'est adoptée par le Congrès l'euphorie risque de virer à la colère", ajoute Sam Stovall, stratège chez CFRA Research.

En attendant Trump, le marché a réagi aux dernières déclarations de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, qui a jugé mercredi qu'un relèvement progressif des taux d'intérêt par la banque centrale était "pertinent" compte tenu du bas niveau du chômage et de l'inflation qui se dirige vers l'objectif de 2% de la Fed.   Suite...

 
Wall Street a fini en légère baisse jeudi à la veille de l'investiture de Donald Trump, les investisseurs préférant rester sur la défensive en attendant les premières annonces concrètes du 45e président des Etats-Unis. L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a cédé 72,32 points, soit 0,37%, à 19.732,40, sa cinquième baisse en autant de séances. /Photo prise le 19 janvier 2017/REUTERS/Stephen Yang