RPT-Safran parvient enfin à mettre la main sur Zodiac

jeudi 19 janvier 2017 17h26
 

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé jeudi un accord en vue de racheter Zodiac Aerospace dans le cadre d'une transaction évaluée globalement à 9,7 milliards d'euros, six ans après avoir été vertement éconduit, marquant ainsi une nouvelle étape de la consolidation du secteur trois mois après une méga-fusion aux Etats-Unis.

L'équipementier aérospatiale et militaire, qui s'est désengagé en 2016 de la sécurité pour se renforcer dans l'aéronautique, et Zodiac, pénalisé par des retards de livraisons, donneront naissance à un ensemble d'environ 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 2,7 milliards de résultat opérationnel courant.

Safran précise jeudi dans un communiqué lancer une OPA amicale à 29,47 euros par action Zodiac, soit un total de 8,55 milliards et une prime de 26,4% par rapport au cours de Zodiac mercredi en clôture.

Pour conclure la transaction, l'OPA sera suivie d'une fusion sur la base de 0,485 action Safran après détachement d'un dividende exceptionnel pour une action Zodiac.

Safran prévoit de verser en outre à ses actionnaires un dividende exceptionnel de 5,50 euros par action, soit un total de 2,3 milliards, avant la clôture de l'opération, et précise qu'il continuera à redistribuer chaque année environ 40% de son résultat net ajusté sous forme de dividendes.

A 15h40, l'action Zodiac s'adjugeait 22,27% à 28,5 euros, sa meilleure performance en 30 ans, portant sa capitalisation à 8,26 milliards, tandis que Safran, en forte hausse en matinée, cédait désormais 2,5% à 65,59 euros, accusant la plus forte baisse du CAC 40.

"Même si nous approuvons la logique stratégique, financière et culture de l'opération, son timing nous surprend", écrit Robert Stallard, analyste chez Vertical Research Partners, faisant référence à la montée en puissance du nouveau moteur LEAP, objectif numéro un de Safran.

Le directeur général de Safran, Philippe Petitcolin, a assuré que la fusion ne le détournerait pas de l'enjeu que constitue encore l'entrée en service du LEAP destiné aux monocouloirs et qui doit succéder au CFM56 dans le cadre d'une coentreprise à parité avec General Electric.   Suite...

 
Safran et Zodiac Aerospace ont annoncé jeudi être entrés en négociations exclusives en vue du rachat de Zodiac par Safran via une OPA de 8,55 milliards d'euros, six ans après une tentative avortée. L'OPA serait suivie d'une fusion sur la base de 0,485 action Safran après détachement d'un dividende exceptionnel pour 1 action Zodiac Aerospace. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier