EDF autorisé à reporter l'arrêt d'un autre réacteur en raison de la vague de froid

mercredi 18 janvier 2017 10h37
 

PARIS (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé EDF à reporter l'arrêt prévu pour des contrôles du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Civaux en raison de la vague de froid en France, qui met sous tension l'approvisionnement en électricité.

Dans une décision rendue mardi soir, l'ASN précise qu'EDF obtient un délai jusqu'au 17 mars au plus tard pour procéder aux contrôles sur des générateurs de vapeur de Civaux 1 (1.450 mégawatts).

L'ASN signale que la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) lui a fait part de "risques pour la sécurité d’alimentation électrique" du nord-ouest de la France en cas de vague de froid intense, que le fonctionnement d’au moins un réacteur de la centrale de Civaux jusqu’à la fin février permettrait de réduire.

L'ASN a également fait savoir qu'elle ne voyait pas d'obstacle au redémarrage du réacteur numéro 2 de Civaux, de 1.450 MW également, où les contrôles ont déjà été réalisés.

Selon le site internet de RTE, le gestionnaire des lignes à haute tension françaises, la remise en service de Civaux 2 est prévue le 3 février.

(Gwénaëlle Barzic et Dominique Rodriguez, édité par Yves Clarisse)

 
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé EDF à reporter l'arrêt prévu pour des contrôles du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Civaux en raison de la vague de froid en France, qui met sous tension l'approvisionnement en électricité.  /Photo prise le 24 novembre 2016/REUTERS/Charles Platiau