Une restructuration massive attendue les 24-25 janvier chez Vivarte

mardi 17 janvier 2017 15h29
 

PARIS (Reuters) - Vivarte s'approche d'un plan massif de restructuration passant par plus de 1.500 suppressions d'emplois, selon un syndicat du groupe d'habillement en difficulté, citant les convocations prochaines de plusieurs comités centraux d'entreprise (CCE) extraordinaires.

Le groupe propriétaire de La Halle aux vêtements et aux chaussures, Kookaï, Caroll, Minelli ou André, a convoqué des CCE extraordinaires pour La Halle aux chaussures, La Halle aux vêtements et André les 24 et 25 janvier.

"Cette convocation constitue le signal juridique des plans de sauvegarde de l'emploi qui devraient y être annoncés", a déclaré à Reuters Jean-Louis Alfred, responsable CFDT.

Il n'y a aucune obligation légale, pour une entreprise, d'informer ses salariés en cas de simple cession d'actifs, a-t-il ajouté.

"Les CCE sont maintenant convoqués. Il faut donc s'attendre à des PSE (plans de sauvegarde de l'emploi)", a-t-il précisé, disant craindre la fermeture de près de 200 magasins de La Halle aux chaussures et une restructuration des services centraux de la Halle aux vêtements.

Au total, plus de 1.500 personnes pourraient être concernées, a indiqué le responsable syndical.

Les CCE seront convoqués après un comité de groupe, prévu le 23 janvier, au cours duquel les cessions de Kookaï, Chevignon et Pataugas, ainsi que Merkal, chaîne espagnole de distribution de chaussures, devraient être officialisées.

L'entreprise, plombée par une lourde dette héritée de LBO (rachats avec effet de levier) successifs, connaît des difficultés structurelles depuis 2014, enchaînant cessions d'actifs, réductions d'effectifs et changements de dirigeants.

Mise à mal par une stratégie de montée en gamme inadaptée, elle souffre de la concurrence de grandes chaînes comme H&M, Kiabi (famille Mulliez) ou Primark, champion irlandais des prix bas, dans un marché de l'habillement déprimé.   Suite...

 
Vivarte s'approche d'un plan massif de restructuration passant par plus de 1.500 suppressions d'emplois, selon un syndicat du groupe d'habillement en difficulté. Le groupe propriétaire de La Halle aux vêtements et aux chaussures, Kookaï, Caroll, Minelli ou André, a convoqué des comités centraux d'entreprise extraordinaires pour La Halle aux chaussures, La Halle aux vêtements et André les 24 et 25 janvier. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau