BAT va racheter le solde de Reynolds pour 49,4 milliards de dollars

mardi 17 janvier 2017 13h08
 

par Paul Sandle

LONDRES (Reuters) - British American Tobacco (BAT) va débourser 49,4 milliards de dollars (46,4 milliards d'euros) pour racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American, créant ainsi le premier groupe de tabac coté après avoir relevé de plus de deux milliards de dollars son offre initiale.

Après avoir gagné plus de 1% dans la foulée de l'annonce de cette acquisition, le titre BAT reculait vers 12h00 GMT de 0,62% à 47,27livres, faisant moins bien que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au luxe et aux biens de consommation courante (-0,44%).

A Wall Street, dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Reynolds prend plus de 3%.

Les actionnaires de Reynolds, dont BAT détient déjà 42% du capital, recevront 29,44 dollars en numéraire et 0,5260 action BAT pour chaque titre Reynolds détenu, ce qui représente une prime de 26% par rapport au cours de clôture du 20 octobre, soit juste avant la première offre de BAT.

En novembre, Reynolds, qui fabrique notamment les cigarettes Camel et Newport, avait rejeté cette première proposition, à 47 milliards de dollars, la jugeant trop basse.

Le rachat de la totalité de Reynolds, ainsi valorisé à quelque 86 milliards de dollars, signe le retour de BAT sur le marché américain, à la fois lucratif et très réglementé, après 12 ans d'absence.

Le nouveau géant du tabac sera le seul avoir une présence de premier plan aussi bien aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

  Suite...

 
British American Tobacco (BAT) va débourser 49,4 milliards de dollars pour racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American, créant ainsi le premier groupe de tabac coté. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann