L'Opep ne devrait pas tenir entièrement ses engagements

vendredi 13 janvier 2017 13h29
 

par Alex Lawler et Rania El Gamal

LONDRES/DUBAI (Reuters) - L'Opep ne devrait pas réaliser entièrement son objectif de réduction de la production pétrolière même si l'Arabie saoudite a dit avoir extrait moins que son quota, ont averti des délégués du cartel, estimant néanmoins que parvenir une réalisation de 80% serait une bonne chose, un objectif rempli à moitié au moins étant jugé lui acceptable.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) prévoit de réduire sa production de 1,2 million de barils par jour (bpj) à 32,50 millions de bpj à partir du 1er janvier. La Russie et d'autres pays non membres de l'organisation comptent pour leur part réduire leurs extractions de quelque 560.000 bpj.

La réduction de la production vise à faire remonter des prix qui avaient chuté pratiquement de moitié depuis leurs pics de juin 2014, en raison d'un marché engorgé.

Les cours accusaient un recul d'environ 1% vendredi vers la mi-journée à 52,5 et 55,5 dollars le baril respectivement pour le brut léger américain et le Brent de la mer du Nord.

"Le respect (des engagements) ne sera pas à 100%, il ne l'est jamais", a dit une source de l'Opep, ajoutant qu'une réalisation à 50-60% de l'objectif serait suffisante au regard des précédents engagements.

Le premier exportateur du cartel, l'Arabie saoudite, et le Koweït, ont dit jeudi avoir réduit leur production davantage que prévu. Le Koweït, à la tête de la commission chargée de surveiller le respect des engagements qui se réunira le 22 janvier à Vienne, a dit qu'il s'agissait de "montrer l'exemple".

L'accord est respecté à plus de 60% pour le moment, sur la base des déclarations des pays producteurs, a dit jeudi le ministre koweïtien du Pétrole, Essam Al Marzouq.

"Nous devrions enregistrer une nouvelle fois une conformité de 60 à 70%", a dit à Reuters le consultant spécialisé Daniel Gerber de Petro-Logistics, faisant référence au précédent accord de réduction de 2009.   Suite...

 
L'Opep ne devrait pas réaliser entièrement son objectif de réduction de la production pétrolière même si l'Arabie saoudite a dit avoir extrait moins que son quota, ont averti des délégués du cartel, estimant néanmoins que parvenir une réalisation de 80% serait une bonne chose, un objectif rempli à moitié au moins étant jugé lui acceptable. /Photo d'archives/REUTERS/Carlos Jasso