L'Italien UBI rachète 3 petites banques pour 1 euro symbolique

jeudi 12 janvier 2017 17h16
 

par Valentina Za et Andrea Mandala

MILAN (Reuters) - L'Italie a fait un nouveau pas en avant dans l'assainissement de son système bancaire jeudi avec le rachat par UBI Banca de trois petites banques sauvées de la faillite fin 2015.

La cinquième banque italienne a annoncé un projet d'augmentation de capital d'un montant allant jusqu'à 400 millions d'euros pour renforcer ses fonds propres après avoir accepté de reprendre pour un euro symbolique Banca Marche, Banca Etruria et CariChieti. Les trois banques avaient été renflouées en novembre 2015 par le fonds italien de garantie des dépôts, en même temps que CariFerrara.

La Banque d'Italie, propriétaire des quatre établissements via le fonds de résolution, a peiné à trouver un acquéreur après avoir rejeté des offres de fonds d'investissement cet été.

La procédure de vente des trois établissements déficitaires, dont les actifs totalisent 23,3 milliards d'euros, a pris plus longtemps que prévu, entre autres à cause des conditions posées par UBI.

UBI a précisé que son offre était subordonnée à une recapitalisation des banques, par le fonds de résolution financé par les grandes banques locales, à hauteur de 450 millions d'euros avant la finalisation de l'opération.

Banca Marche, Banca Etruria et CariChieti devront aussi céder pour 2,2 milliards d'euros de créances douteuses d'ici là.

La banque a refusé de reprendre CariFerrara - qui pourrait être rachetée par Popolare Emilia Romagna - mais a finalement accepté de réaliser une augmentation de capital du montant exigé par la Banque centrale européenne (BCE) afin de s'assurer que l'opération ne fragilisera pas son bilan.

L'administrateur délégué d'UBI, Victor Massiah, a réussi à négocier des conditions favorables et les marchés ont salué l'opération, qui augmentera la part de marché de la banque de plus d'un point. Le titre a pris jusqu'à 12% en Bourse de Milan et s'adjuge encore 8,2% à 3,06 euros vers 14h00 GMT.   Suite...

 
L'Italie a fait un nouveau pas en avant dans l'assainissement de son système bancaire jeudi avec le rachat par UBI Banca de trois petites banques sauvées de la faillite fin 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini