EDF accélère dans les renouvelables aux Etats-Unis avant Trump

mercredi 11 janvier 2017 13h18
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - EDF Energies Nouvelles (EDF EN) a annoncé mercredi la mise en service de quatre parcs éoliens aux Etats-Unis d'une capacité cumulée supérieure à 708 mégawatts (MW), la société se renforçant dans le pays avant que la future administration Trump ne prenne des décisions potentiellement défavorables aux énergies renouvelables.

La filiale d'EDF, également spécialisée dans le solaire, le stockage ou encore la biomasse, a précisé avoir sécurisé aux Etats-Unis des projets représentant une capacité cumulée de 3 gigawatts (GW), dont 1,3 GW en carnet de commandes et 1,7 GW en fin de développement, principalement dans l'éolien.

"Aux Etats-Unis, il est évident que l'activité est soutenue par la politique fiscale américaine, valable jusqu'en 2020", a souligné lors d'une conférence de presse son directeur général Antoine Cahuzac.

"Après l'élection de M. Trump, il y a eu beaucoup de questions qui se sont posées sur la pérennité de ces mécanismes (...) [mais] la profession dans son ensemble n'anticipe pas de changement rétroactif en matière de soutien fiscal aux énergies renouvelables."

"Les grandes entreprises américaines n'ont pas changé leurs plans (...) en matière d'alimentation d'origine renouvelable", a également souligné Antoine Cahuzac.

Donald Trump a estimé pendant la campagne électorale que le réchauffement climatique était un canular et a choisi plusieurs défenseurs de l'industrie des hydrocarbures pour occuper des postes clés de la future administration fédérale des Etats-Unis, parmi lesquels Rick Perry, ancien gouverneur du Texas, qui prendra la tête du département de l'Energie.

EDF EN exploite globalement 10,6 GW de capacités pour compte propre et compte de tiers en Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis et Mexique), cette zone représentant 40% à 45% de son chiffre d'affaires et son premier marché.

Antoine Cahuzac a expliqué que la société avait engagé fin 2016 des dépenses "significatives" aux Etats-Unis pour pouvoir bénéficier intégralement des soutiens fiscaux actuels, essentiellement en achetant des équipements et des matériaux, dont quelque 150 turbines au total commandées à Vestas, Siemens et General Electric.   Suite...

 
EDF Energies Nouvelles a annoncé mercredi la mise en service de quatre parcs éoliens aux Etats-Unis, la société se renforçant dans le pays avant que la future administration Trump ne prenne des décisions potentiellement défavorables aux énergies renouvelables. La filiale d'EDF a précisé y avoir sécurisé des projets représentant une capacité cumulée de 3 gigawatts. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau