Sainsbury's fait mieux que prévu pendant les fêtes

mercredi 11 janvier 2017 11h09
 

LONDRES (Reuters) - Sainsbury's a annoncé mercredi des performances commerciales meilleures que prévu sur le trimestre couvrant la cruciale période des fêtes de fin d'année et le numéro deux de la distribution en Grande-Bretagne s'est également dit bien positionné pour 2017.

Après Morrisons, numéro quatre du secteur, Sainsbury's confirme que les supermarchés britanniques ont redressé la tête grâce aux achats alimentaires de Noël, dont, selon la firme de recherche Kantar Worldpanel, le numéro un Tesco a le plus profité.

Cette bonne performance de fin d'année arrive à point nommé pour un secteur qui vient de subir quatre années difficiles face à la montée en puissance des chaînes allemandes de supermarchés à bas coûts, Aldi et Lidl.

L'action Sainsbury's prend 5,49% vers 09h35 GMT, en tête de l'indice paneuropéen EuroStoxx 600 (+0,03%).

Sur les 15 semaines au 7 janvier, troisième trimestre de son exercice fiscal 2016-2017, Sainsbury's précise que ses ventes à magasins constants ont augmenté de 0,1% contre une prévision moyenne des analystes financiers interrogés par Reuters d'un recul de -0,8% et -1,1% au deuxième trimestre.

"Le marché reste très concurrentiel et l'impact de la dévaluation de la livre reste incertain", déclare Mike Coupe, directeur général de Sainsbury's.

"Ceci étant dit, nous sommes bien placés pour progresser dans l'environnement extérieur et nous restons concentrés sur la mise en oeuvre de notre stratégie."

Les ventes constantes du distributeur Argos, dans le périmètre de Sainsbury's depuis son rachat de Home Retail pour 1,4 milliard de livres (1,6 milliard d'euros), ont augmenté de 4,0% sur le troisième trimestre.

Certains analystes craignaient que cette acquisition renforce l'exposition du groupe aux coûts d'importation, gonflés par la dépréciation de la livre en perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.   Suite...

 
Sainsbury's a annoncé mercredi des performances commerciales meilleures que prévu sur le trimestre couvrant la cruciale période des fêtes de fin d'année, se disant aussi bien positionné pour 2017. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall