PSA repasse les 3 millions de ventes avec l'Europe et l'Iran

mercredi 11 janvier 2017 08h44
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Groupe PSA a fait état mercredi d'une accélération de ses ventes mondiales à 3,146 millions de véhicules, repassant la barre des trois millions pour la première fois depuis la crise de 2012, la performance de la marque Peugeot en Europe et en Iran éclipsant les difficultés persistantes du groupe en Chine.

Le constructeur automobile a enregistré l'an dernier une croissance de 5,83%, la plus forte depuis 2010. Il n'avait pas franchi la barre des trois millions de ventes annuelles depuis 2011, l'année précédent la grave crise qu'a traversé le groupe sochalien.

La marque Peugeot a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 12,27% de ses ventes mondiales l'an dernier grâce à l'arrivée de nouveaux SUV dans le cadre du renouvellement de sa gamme et à son retour en Iran.

La réouverture du marché iranien dans le sillage d'un accord sur le programme nucléaire de Téhéran a permis aux ventes du groupe dans la région Moyen-Orient et Afrique de bondir de plus de 200.000 unités (+112,80%), tandis qu'en Asie du Sud-Est et en Chine, devenue ultraconcurrentielle et repassée derrière la France comme premier marché de PSA, les ventes ont chuté de 15,98%.

"La progression de nos ventes pour la troisième année consécutive (...) démontre la pertinence de notre 'Core Model Strategy'", a déclaré le président du directoire Carlos Tavares, cité dans un communiqué.

Cette stratégie, lancée en 2014 et poursuivie l'an dernier avec le plan "Push to pass", passe par un recentrage sur les modèles les plus rentables, une politique de différenciation entre les trois marques et l'ouverture de nouveaux marchés pour réduire la dépendance à l'Europe (qui pesait l'an dernier encore 60% des ventes) et à la Chine, où les activités du groupe sont à leur tour en pleine restructuration.

Dans le cadre de son plan, PSA n'abandonne pas la discipline financière retrouvée après la crise, puisqu'il vise une marge opérationnelle courante moyenne de 4% pour sa division automobile sur la période 2016-2018 et 6% en 2021, mais elle s'accompagne maintenant d'objectifs ambitieux en termes de volumes: un chiffre d'affaires en hausse de 10% entre 2015 et 2016, et une hausse supplémentaire de 15% d'ici 2021.

La marque Citroën, engagée dans un délicat repositionnement avec l'audacieuse C4 Cactus, doit pour sa part augmenter ses volumes mondiaux d'environ 30% entre 2015 et 2021. Malgré la nouvelle baisse des ventes de 2016, pour la deuxième année d'affilée après -2% en 2015, la directrice générale de la marque reste confiante.   Suite...

 
Groupe PSA a fait état mercredi d'une accélération de ses ventes mondiales à 3,146 millions de véhicules, repassant la barre des trois millions pour la première fois depuis la crise de 2012, la performance de la marque Peugeot en Europe et en Iran éclipsant les difficultés persistantes du groupe en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann