Wall Street finit dans le désordre en attendant Trump

mardi 10 janvier 2017 23h27
 

NEW YORK (Reuters) - Les indices de Wall Street ont terminé mardi dans le désordre dans un climat de prudence à l'approche d'une nouvelle saison de résultats trimestriels et de la conférence de presse que doit donner mercredi Donald Trump.

Le Dow Jones a perdu 31,85 points, soit 0,16%, à 19.855,53, s'éloignant un peu de la barrière des 20.000 points, qu'il n'a jamais franchie.

Les banques, dont les actions se sont envolées depuis l'élection de Donald Trump et ses promesses de dérégulation, ont aidé un temps le Standard & Poor's à se retourner à la hausse. Il a fini inchangé à 2.268,90.

Le Nasdaq Composite, soutenu notamment par le secteur de la santé (+0,33%), a pris de son côté 0,36% à 5.551,82, battant une nouvelle fois son record de clôture.

Les cours du pétrole ont pesé sur la tendance, le brut texan perdant plus de 2% sur le Nymex sur fond de doutes sur la mise en oeuvre d'un accord pour réduire la production afin de soutenir les prix

Les marchés sont un peu nerveux avant la conférence de presse que doit donner mercredi le président élu Donald Trump dont la politique commerciale inquiète.

Dans ce contexte, le dollar s'est stabilisé face à un panier de devises de référence et les rendements des Treasuries ont peu bougé.

GENERAL MOTORS GRIMPE   Suite...

 
Les indices de Wall Street ont terminé mardi dans le désordre dans un climat de prudence avant le coup d'envoi d'une nouvelle saison de résultats trimestriels. Le Dow Jones a perdu 0,16%. Le Nasdaq Composite a pris de son côté 0,36% /Photo prise le 9 janvier 2017/REUTERS/Lucas Jackson