Morrisons a connu son meilleur Noël depuis 7 ans

mardi 10 janvier 2017 10h42
 

LONDRES (Reuters) - Les enseignes britanniques de supermarchés ont redressé la tête pendant les fêtes de fin d'année, avec Morrisons qui a fait état mardi de sa plus forte croissance depuis sept ans et le leader Tesco qui sort gagnant des relevés de Kantar Worldpanel.

Morrisons, le numéro quatre du secteur, a fait état d'une progression de 2,9% de ses magasins ouverts depuis au moins un an, hors carburant, sur les neuf semaines au 1er janvier.

Les analystes prévoyaient en moyenne une croissance de 1,1%, après une hausse de 1,6% au troisième trimestre.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe de Bradford, dans le nord de l'Angleterre, dit tabler sur un bénéfice avant impôts de l'ordre de 330-340 millions de livres (378-390 millions d'euros). Le consensus est actuellement de 326 millions de livres, à comparer à un résultat de 302 millions pour l'exercice 2015/2016.

Tesco, le numéro un du secteur, publiera ses chiffres jeudi et le numéro deux Sainsbury's mercredi.

La firme de recherche Kantar Worldpanel estime que Tesco a accru ses ventes de 1,3% sur les 12 semaines au 1er janvier, à comparer à une progression de 1,2% pour Morrisons. Celles de Sainsbury's ont à l'inverse décru de 0,1% et la baisse atteint 2,4% pour Asda, la troisième enseigne britannique de supermarchés qui est contrôlée par l'américain Wal-Mart.

A la Bourse de Londres, Morrison's grimpe de 3,96% à 246,8 pence vers 9h30 GMT, après un pic de deux ans à 263, et Tesco prend 3,53% à 208,01, contribuant à la progression de 0,20% de l'indice FTSE-100.

Sainsbury's prend 1,73% dans leur sillage.

L'étude de Kantar montre aussi que les prix sous-jacents des produits alimentaires ont augmenté de 0,2% sur les 12 semaines au 1er janvier au Royaume-Uni, leur première progression depuis 2014.   Suite...

 
Morrisons, le numéro quatre britannique de la grande distribution, a relevé mardi ses prévisions de bénéfice après avoir enregistré la plus forte croissance de ses ventes depuis sept ans pendant la période de Noël. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville