January 9, 2017 / 7:25 AM / 6 months ago

Le yuan stable malgré la forte baisse de son taux pivot

2 MINUTES DE LECTURE

Le yuan reste relativement stable face au dollar lundi malgré la décision de la banque centrale chinoise d'abaisser le taux de référence de la devise, après une semaine extrêmement volatile qui a vu le yuan s'apprécier de 1% avant de retomber. /Photo d'archives/Kim Kyung-Hoon

SHANGHAI (Reuters) - Le yuan reste relativement stable face au dollar lundi malgré la décision de la banque centrale chinoise d'abaisser le taux de référence de la devise, après une semaine extrêmement volatile qui a vu le yuan s'apprécier de 1% avant de retomber.

La Banque populaire de Chine (BPC) a fixé le taux pivot du yuan à 6,9262 pour un dollar, sa plus forte baisse en pourcentage depuis plus de six mois, à la suite d'une semaine marquée par une crise de liquidité sur le marché du yuan "offshore".

Le marché avait toutefois anticipé un taux pivot, autour duquel le yuan est autorisé à fluctuer dans une marge de 2% de part et d'autre, nettement plus faible, rapportent les traders, autour de 6,9450 pour un dollar.

La BPC venait vendredi de relever au contraire le taux pivot à 6,8668, son plus haut niveau depuis le 6 décembre.

Face à une baisse de 6,6% du yuan face au dollar l'an dernier, la plus forte depuis 1994, Pékin accentue la lutte contre la spéculation tout en renforçant les contrôles sur les mouvements de capitaux.

Les réserves de change de la Chine sont tombées à un plus bas de près de six ans au mois de décembre sans toutefois passer sous le seuil des 3.000 milliards de dollars, Pékin renforçant les mesures de soutien à la monnaie avant l'arrivée au pouvoir du nouveau président américain Donald Trump.

Sur l'ensemble de l'année dernière, les réserves de change ont diminué de 320 milliards de dollars pour revenir à 3.011 milliards, après une chute de 513 milliards de dollars en 2015.

Au fur et à mesure que les réserves de change de la Chine se rapprochent du seuil des 3.000 milliards de dollars, les investisseurs s'inquiètent de l'enclenchement d'un cercle vicieux qui verrait Pékin alimenter les sorties de capitaux et la baisse de la devise tout en puisant dans son trésor de guerre pour essayer de les enrayer.

Winni Zhou et John Ruwitch, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below