Nouveau recul des réserves de change chinois, proches des 3.000 milliards de dollars

dimanche 8 janvier 2017 14h32
 

par Sue-Lin Wong et Fang Cheng

PEKIN (Reuters) - Les réserves de change de la Chine sont tombées à un plus bas de près de six ans au mois de décembre sans toutefois passer sous le seuil des 3.000 milliards de dollars, Pékin renforçant les mesures de soutien à sa devise avant l'arrivée au pouvoir du nouveau président américain Donald Trump.

Ces réserves ont baissé pour le sixième mois consécutif en décembre, reculant de 41 milliards de dollars, un montant inférieur aux prévisions des économistes interrogés par Reuters qui s'attendaient à un repli de 51 milliards de dollars.

Pékin a accentué la lutte contre la spéculation à la baisse sur le yuan le mois dernier tout en renforçant les contrôles sur les mouvements de capitaux.

Sur l'ensemble de l'année dernière, les réserves de change ont diminué de 320 milliards de dollars pour revenir à 3.011 milliards, après une chute de 513 milliards de dollars en 2015.

Si le seuil des 3.000 milliards de dollars de réserves n'est pas perçu comme critique pour les autorités chinoises, les intervenants sur les marchés financiers s'inquiètent de la rapidité de leur baisse, reflet des efforts de Pékin pour enrayer la baisse de sa devise et freiner les sorties de capitaux.

Un maintien des pressions à la baisse du yuan conduira Pékin à appliquer plus rigoureusement les contrôles administratifs et réglementaires sur les flux de capitaux et à intervenir pour empêcher la constitution de positions spéculatives à la baisse trop importantes, estiment des analystes.

Si les réserves de change continuent de fondre à un rythme accéléré, ils n'excluent toutefois pas que Pékin procède à une dévaluation ponctuelle de sa monnaie comme en août 2015, une initiative qui avait déstabilisé les marchés financiers internationaux en raison des craintes d'une "guerre des changes".

  Suite...

 
Les réserves de change de la Chine sont tombées à un plus bas de près de six ans au mois de décembre sans toutefois passer sous le seuil des 3.000 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année dernière, les réserves de change ont diminué de 320 milliards de dollars pour revenir à 3.011 milliards, après une chute de 513 milliards de dollars en 2015. /Photo d’archives/REUTERS/Kacper Pempel