5 janvier 2017 / 15:02 / il y a 9 mois

Wall Street ouvre en légère baisse, les distributeurs reculent

Wall Street ouvre en baisse jeudi pour la première fois de l'année. Dans les premiers échanges, le Dow Jones cède 0,02%, à 19.937,50 points, le S&P-500 recule de 0,03% mais le Nasdaq Composite gagne 0,24%. /Photo prise le 28 décembre 2016/REUTERS/Andrew Kelly

(Reuters) - Wall Street ouvre en baisse jeudi pour la première fois de l‘année, affaiblie par la distribution et des prises de profit sur les valeurs financières, dans des marchés qui s‘interrogent sur l‘évolution de l‘économie américaine et la réaction qu‘aura la Réserve fédérale à la politique de Donald Trump.

Presque tous les responsables de la Fed pensent que la croissance américaine pourrait s‘accélérer avec les mesures de relance sous l‘administration Trump, selon le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed.

L‘indice Dow Jones cède 4,22 points, soit 0,02%, à 19.937,50 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,03% à 2.270,07 points mais le Nasdaq Composite gagne 0,24% à 5.490,21 points.

La tendance à la prudence est renforcée par l‘annonce avant l‘ouverture que le secteur privé aux Etats-Unis a créé moins d‘emplois que prévu en décembre (153.000 au lieu de 170.000 attendus en moyenne). Cette enquête ADP augure mal de rapport officiel sur l‘emploi qui doit être publié vendredi.

“Globalement, on dirait que les investisseurs vont adopter une position d‘attente avant le rapport du ministère du Travail demain”, dit Aaron Clark de GW&K Investment Management.

Les actions américaines ont grimpé depuis la victoire de Trump à l‘élection présidentielle, poussant le Dow Jones tout près de la barre des 20.000 points. Mais certains analystes estiment que le marché est mûr pour une correction.

Le secteur de la distribution est attaqué après des avertissements de Macy’s (-12,7%) et Kohl’s (-18,3%) sur leurs résultats 2016, les deux chaînes de grands magasins prenant ainsi acte d‘un recul plus marqué que prévu de leurs ventes au cours de la période des fêtes.

CEB fait un bond de 23%. La société de conseil en technologies Gartner (-4%) a annoncé un projet de rachat à 2,6 milliards de dollars (2,5 milliards d‘euros) du cabinet de recherche en gestion et stratégie d‘entreprise.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below