Toshiba espère obtenir le soutien de ses créanciers

jeudi 5 janvier 2017 10h47
 

par Makiko Yamazaki et Taiga Uranaka

TOKYO (Reuters) - Le président de Toshiba a exprimé jeudi l'espoir que le conglomérat japonais obtiendrait dans les semaines à venir le soutien de ses créanciers alors qu'il s'apprête à inscrire dans ses comptes des charges de dépréciation de plusieurs milliards de dollars.

Toshiba, qui se remet à peine d'un scandale comptable qui lui a coûté 1,3 milliard de dollars en 2015, a de nouveau provoqué en décembre la stupeur des investisseurs en annonçant des dépassements de coûts au sein de CB&I Stone & Webster, un spécialiste de l'énergie nucléaire racheté en 2015 au groupe américain Chicago Bridge & Iron (CBI).

Ces dépassements pourraient l'obliger à passer des charges de quatre milliards de dollars.

Le conglomérat doit désormais obtenir le soutien de ses créanciers, en particulier Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) et Mizuho Financial Group, avant de définir l'ampleur de ses dépréciations comptables.

Des sources proches du dossier ont déclaré que Toshiba devrait annoncer d'ici fin janvier aux banques concernées le montant définitif retenu pour ces dépréciations.

Toshiba a publiquement évoqué une décision à ce sujet d'ici mi-février.

"Pour le moment, on m'a dit que (les banques) continueraient à apporter leur soutien", a dit le président du groupe, Shigenori Shiga, à la presse.

Ce soutien des banques est conditionné au fait que Toshiba leur fournisse des "explications solides" au sujet de la situation actuelle et de ses plans de redressement financier, a-t-il ajouté.   Suite...

 
Le président de Toshiba a exprimé jeudi l'espoir que le conglomérat japonais obtiendrait dans les semaines à venir le soutien de ses créanciers alors qu'il s'apprête à inscrire dans ses comptes des charges de dépréciation de plusieurs milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino