Johnson & Johnson négocie un rachat avec scission d'Actelion

jeudi 29 décembre 2016 19h36
 

par Carl O'Donnell, Greg Roumeliotis et Sophie Sassard

(Reuters) - Johnson & Johnson négocie un accord de rachat du laboratoire suisse de biotechnologies Actelion qui consisterait à séparer son portefeuille de produits commercialisés de son activité de recherche et développement, (R&D), apprend-on jeudi de sources proches du dossier.

Un tel accord permettrait au groupe pharmaceutique américain d'acquérir Actelion en faisant une offre en numéraire de 260 dollars par action, un peu plus que ce que le groupe avait proposé avant de retirer son offre mi-décembre, tout en permettant aux actionnaires d'Actelion de continuer à bénéficier de la recherche d'Actelion, précise-t-on.

Selon cet accord, le portefeuille R&D d'Actelion serait placé au sein d'une nouvelle société cotée, précise-t-on.

La structure exacte de son capital et la question de savoir si le directeur général actuel du laboratoire, Jean-Paul Clozel, la dirigerait, restent à négocier, ajoute-t-on de mêmes sources.

Un accord pourrait être bouclé fin janvier, précise-t-on, tout en prévenant que les négociations peuvent encore échouer.

J&J et Actelion ont refusé de commenter.

L'action Actelion a terminé sur une note stable à 229,90 francs suisses (224,60 dollars), ce qui porte sa capitalisation à environ 23,5 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros). Le titre J&J prenait 0,65% à 115,85 dollars vers 17h55 GMT à Wall Street, soit une capitalisation de 315 milliards de dollars.

La bataille pour la prise de contrôle d'Actelion a connu la semaine dernière un nouveau rebondissement avec l'annonce par le laboratoire qu'il était entré en négociations exclusives avec J&J pour une "possible transaction stratégique".   Suite...

 
Johnson & Johnson négocie un accord de rachat du laboratoire suisse de biotechnologies Actelion qui consisterait à séparer son portefeuille de produits commercialisés de son activité de recherche et développement. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann