28 décembre 2016 / 17:12 / dans 9 mois

Les Bourses Européennes finissent en ordre dispersé

Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé mercredi. Le CAC 40 a terminé pratiquement inchangée (-0,01%), le Footsie gagnait 0,54% pour inscrire un nouveau record de clôture à 7.106,08. Le Dax a grignoté 0,02%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

(Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé mercredi une séance marquée principalement par la nette hausse des valeurs liées aux matières premières, à la faveur d‘une remontée cours de plusieurs métaux de base.

À Paris, le CAC 40 a terminé pratiquement inchangée (-0,01%) à 4.848,01 points alors qu‘à Londres, le Footsie, fortement pondéré en valeurs minières, gagnait 0,54% pour inscrire un nouveau record de clôture à 7.106,08. Le Dax allemand a grignoté 0,02% alors que la Bourse de Milan cédait 0,78%, toujours pénalisées par les bancaires.

L‘indice EuroStoxx 50 a fini quasiment stable, le FTSEurofirst 300 a avancé de 0,27% et le Stoxx 600 a pris 0,29%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en légère baisse, le Dow Jones (-0,05%) s‘éloignant du seuil symbolique des 20.000 points et le Nasdaq Composite (-0,4%) refluant après son record de mardi.

En Europe, la meilleure performance sectorielle revient sans conteste aux matières premières, dont l‘indice de référence Stoxx a gagné 3,04% sur la journée. Les groupes miniers Fresnillo, Randgold, BHP Billiton ou encore Rio Tinto trustent le tableau des plus fortes hausses du Stoxx 600, avec des progressions allant de 3,35% à 5,22%.

A Paris, ArcelorMittal s‘est hissé en tête du CAC avec un gain de 1,84%.

La bonne tenue des cours du baril, non loin de leurs plus hauts de l‘année à plus de 56 dollars pour le Brent, a quant à elle profité aux pétrolières et aux parapétrolières, dont l‘indice de référence s‘est adjugé 0,72%. Technip a pris 0,78% et Total 0,71%.

A la baisse, les bancaires restent à la peine en raison des inquiétudes pour la santé du secteur en Italie. La cotation de Banca Monte dei Paschi di Siena reste suspendue mais UBI Banca a cédé 3,32% et Banco Popolare 2,21%.

Sur le marché des changes, le dollar reste orienté à la hausse, gagnant plus de 0,4% face à un panier d‘autres devises de référence. L‘euro est repassé sous le seuil de 1,04 dollar et le billet vert a touché un plus haut de deux mois face à la livre sterling, toujours pénalisée par les incertitudes liées au Brexit.

Les emprunts d‘Etat de la zone euro, eux, profitent des interrogations sur l‘état de santé réel du secteur bancaire italien: le rendement à deux ans allemand a touché un plus bas historique à -0,84% tandis que le rendement à dix ans revenait à son plus bas niveau depuis le 9 novembre à 0,18.

Marc Angrand à Paris, avec Marc Jones et Abhinav Ramnarayan à Londres et Sam Forgione à New York

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below