Toshiba chute encore en Bourse, sa note de crédit dégradée

mercredi 28 décembre 2016 11h04
 

TOKYO (Reuters) - Les ennuis de Toshiba, confronté à la perspective d'une dépréciation de plusieurs milliards de dollars, ont continué mercredi avec un plongeon de 20% en Bourse et une dégradation de sa note de crédit par Standard & Poor's.

Le titre Toshiba avait déjà perdu 12% mardi, ce qui signifie que 5 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros) ont été effacés de sa valeur boursière en deux jours.

Pour la première fois depuis 7 ans, la valorisation de Toshiba est tombée en dessous de celle de son rival Sharp.

Dans ce contexte, Standard & Poor's a abaissé la note du conglomérat japonais, déjà en catégorie spéculative, de B à B-, avec une perspective négative.

Toshiba a annoncé mardi prévoir une charge pour dépréciation de plusieurs milliards de dollars liée à une acquisition dans le nucléaire aux Etats-Unis et a laissé entendre qu'il pourrait devoir procéder à une augmentation de capital.

Le montant de la dépréciation n'a pas été communiqué car il est encore en cours d'évaluation et pourrait être finalisé mi-février, selon Toshiba, qui n'a pas non plus donné de détails sur les mesures qu'il envisageait de prendre.

La perte prévue est liée à l'acquisition l'an dernier par Westinghouse Electric, filiale nucléaire de Toshiba, d'un fournisseur américain de services.

A la suite de cette acquisition, Westinghouse et le vendeur, Chicago Bridge & Iron, ont fait appel à une expertise indépendante pour résoudre un différend sur la valorisation des actifs concernés.

L'annonce a fait l'effet d'une bombe en Bourse, ravivant les craintes pesant sur le groupe après le scandale comptable de l'an dernier.   Suite...

 
Les ennuis de Toshiba, confronté à la perspective d'une dépréciation de plusieurs milliards de dollars, ont continué mercredi avec un plongeon de 20% en Bourse et une dégradation de sa note de crédit par Standard & Poor's. Le titre Toshiba avait déjà perdu 12%. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai