27 décembre 2016 / 11:58 / il y a 10 mois

Les valeurs à suivre à Wall Street

NEW YORK (Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street.

Halliburton a annoncé vendredi avoir accepté un règlement de 100 millions de dollars pour mettre un terme à une action de groupe qui est remontée jusqu'à la Cour suprême. Des investisseurs reprochent au groupe de services pétroliers d'avoir dissimulé les conséquences financières des plaintes liées à une affaire d'amiante en 1998. /Photo d'archives/REUTERS/Richard Carson

* BOEING. L‘Iran a déclaré dimanche avoir négocié pour payer environ la moitié du prix annoncé pour l‘achat à Boeing de 80 avions de ligne, une commande évaluée par l‘avionneur américain à 16,6 milliards de dollars (15,9 milliards d‘euros).

* HALLIBURTON a annoncé vendredi avoir accepté un règlement de 100 millions de dollars pour mettre un terme à une action de groupe qui est remontée jusqu‘à la Cour suprême. Des investisseurs reprochent au groupe de services pétroliers d‘avoir dissimulé les conséquences financières des plaintes liées à une affaire d‘amiante en 1998.

* BIOGEN. La Food and Drug Administration (FDA), l‘autorité américaine de santé, a approuvé vendredi le traitement Spinraza de la biotech contre l‘amyotrophie spinale, principale cause génétique de décès chez les nourrissons. C‘est le premier médicament approuvé par la FDA contre cette maladie qui touche environ une naissance sur 10.000.

* LOCKHEED MARTIN. La PDG du groupe de défense, Marillyn Hewson, a promis à Donald Trump de baisser le prix du F-35, un avion de combat que le président élu des Etats-Unis juge trop cher.

* TESLA MOTORS. Panasonic va investir plus de 30 milliards de yens (245 millions d‘euros) dans une usine de fabrication de cellules et modules de Tesla située à Buffalo dans l‘Etat de New York. L‘usine entrera en activité en 2017 dans le cadre de cet accord conclu entre le constructeur de voitures électriques américain et son partenaire japonais.

* CHICAGO BRIDGE & IRON. Toshiba a annoncé mardi prévoir une charge pour dépréciation de plusieurs milliards de dollars liée au rachat l‘an dernier par sa filiale nucléaire Westinghouse Electric d‘un fournisseur américain de services appartenant à Chicago Bridge & Iron.

* FRED‘S a mis en place une mesure de protection de la structure du capital (“pillule empoisonnée”) moins de trois semaines après que le fonds activiste Alden Global Capital a pris une participation de 24,4% dans la chaîne de pharmacies. Le fonds juge le titre de Fred’s sous-évalué et voudrait voir la société renoncer au rachat de certains actifs de Rite Aid.

Claude Chendjou et Juliette Rouillon, pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below